Danse comme langage

Pages: 6 (1492 mots) Publié le: 20 février 2011
Selon Adolfo Andrade, «la danse est le plus naturel et le plus universel des langages, formidablement riche, subtil et nuancé. Mais cette richesse, il faut la découvrir, l’explorer, apprendre à la faire jaillir hors de nous, naturellement, pour que la danse soit enfin libérée ». Afin de mieux comprendre la citation d’Andrade, il convient tout d’abord de définir ce qu’est la danse ainsi que lelangage. Le dictionnaire Le Petit Robert décrit la danse comme « l’art de mouvoir le corps humain selon un certain accord entre l’espace et le temps, accord rendu perceptible grâce au rythme et à la composition chorégraphique ». Quant au terme « langage », il peut être défini comme la faculté de mettre en œuvre un système de signes linguistiques (qui constituent la langue) permettant l’expression etla communication de la pensée. Généralement, les hommes ont tendance à danser lors des occasions comme les mariages, les évènements culturels etc. Cependant, beaucoup d’entre eux ne sont même pas conscients de l’utilité de la danse et du rôle qu’elle joue tout comme le langage dans la communication des messages. Nous pouvons donc nous demander : « Dans quelle mesure le corps peut-il devenir uninstrument d’expression et de communication à travers la danse ? ». Tout en permettant de maitriser le corps, la danse nous donne non seulement l’occasion d’extérioriser nos sentiments et émotions par le mouvement (I) mais également de communiquer avec le monde extérieur (II).
I. La danse : un moyen d’expression de différents sentiments et émotions par le mouvement du corps

A. Une forte énergiepositive dégageant de la danse
La danse est l’expression de la joie ; c’est le meilleur remède contre la morosité, le stress, l’isolation et la timidité. En effet, dans chaque partie du monde, l’une des fonctions principales de la danse est de dégager des émotions positives qui créent des liens d’amitié et d’amour entre les êtres humains et ainsi de les mettre de bonne humeur. C’est dans ce butd’exprimer la joie que l’on organise de grandes cérémonies dansantes pour des événements importants comme la naissance, les fêtes de mariage, les fêtes nationales et religieuses etc. Par exemple, en assurant la bonne humeur, le bien-être et l’harmonie du corps et de l’esprit grâce à une musique joyeuse et rythmique, la danse orientale est non seulement l’accomplissement de l’apprentissage d’unart corporel mais aussi une expression de la féminité, de la sensualité, du désir et de la joie. De la même manière, le tango représente aujourd’hui la passion du corps et de l’esprit qui peut être plus ou moins évidente en fonction de l’énergie transmise par les deux partenaires.
Cependant, la danse ne sert pas seulement à exprimer la joie mais aussi des sentiments négatifs comme la tristesse etla douleur.
B. L’évacuation de la tristesse et de la douleur par la danse

En Afrique, même si selon la croyance la plus répandue, il y a la vie après la mort, cela n’empêche pas les Africains de pleurer ou de se lamenter après un décès. Ces danses de deuil varient en fonction du degré de parenté avec le défunt ou de son rang social. Bongo-Pasi M.S. et Olish E.O. expliquent dans leurmonographie que « chez certaines tribus du Zaïre, plus précisément au Bandundu (Yanzi, Boma, Sakata, Sengele etc...) et au Bas-Zaïre (Nianga, Ntandu, Yombe), au dernier souffle de l’agonisant, (...) de cris spontanés teintes d’angoisse, de désespoir et surtout de déception fusent de partout. On se roule à terre, on se déchire les habits, on s’ébouriffe les cheveux et on s’enduit de la cendre et de lapoussière. L’intensité de ces sentiments de peine et de tristesse est atténuée par un rituel de danse et de chansons qui constituent le travail de deuil chez ces tribus ». Ainsi le fait d’évacuer sa douleur par la danse permet à ces tribus d’éviter des états dépressifs, des maladies psychologiques, psychomatiques ou des symptômes de conversion hystérique (cécité, paralysie, etc.). Dans les autres...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La Danse Est Le Langage Cach De L
  • La publicite comme acte de langage
  • Le langage comme moyen de communication
  • Peut on considerer l'art comme un langage ?
  • Peut-on considérer l’art comme un langage ?
  • Peut on considérer l'art comme un langage
  • la danse comme marqueur de rupture au XXe siècle
  • La danse comme outil de communication pour dénoncer un chaos social

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !