debat

Pages: 11 (2584 mots) Publié le: 10 avril 2014

L’excision est un phénomène courant dans nos sociétés africaines, concernant les vies de la majorité des femmes de ce continent ; des vies détruites par cette pratique barbare et néfaste à la santé physique et morale de la femme. A partir de la fin du 20eme siècle, des mouvements ce sont levé pour dire non, et ainsi, des lois ont été créées pour punir les auteurs de ce crime. Malgré cela, lapratique de MGF est récurrente au Sénégal et témoigne de la non-évolution de la place de la femme dans la société.

DEFINITION
  D’après l’organisation mondiale de la santé, l’excision également appelée Mutilations Génitales Féminines (MGF), recouvre « toutes les interventions incluant l’ablation partielle ou totale des organes génitaux externes de la femme ou autre lésiondes organes génitaux féminins pratiquées pour des raisons non médicales »
Au Sénégal, la pratique de l’excision est prédominante selon plusieurs caractéristiques telles que les ethnies, les zones et régions du territoire ainsi que la religion
Quelles sont les raisons de ces pratiques ?
        Les raisons pour lesquelles les mutilations génitales féminines sont pratiquées sont des raisonstraditionnelles et religieuses
Les pratiques d'excision sont considérées comme traditionnelles dans la mesure où elles se sont installées dans un contexte animiste. Aussi, le clitoris est souvent considéré comme une imperfection de la création divine, un résidu masculin devant être ôté pour que la femme soit « finie ». 
En outre, l'excision fait souvent office de rite de passage et de reconnaissancede la petite fille dans sa société.
Dans de nombreux cas, on observe que les mères participent activement aux mutilations de leur(s) fille(s) dans le but d’améliorer leurs chances de faire un « bon » mariage.
Quelles sont les raisons d’opposition à cette pratique ?
Pour Les opposants l'excision est une atteinte à l’intégrité physique et morale de la victime de cette pratique. à la mainmise dugroupe social sur la sexualité des individus, aux risques encourus (maladies et mortalité) ; perturbation de l'identité féminine, de la représentation de sa sexualité par la femme excisée (associée à une expérience sexuelle dégradée)
Lois au Sénégal
Au Sénégal, le mouvement vers l’abandon des MGF a commencé dans les années 1970, quand les responsables politiques, la communauté internationale, lesinstitutions nationales et locales et les gouvernements de nombreux pays donateurs ont ouvertement pris position contre ces pratiques et déclaré que la condition des femmes devraient être améliorées.
 Après presque 30 ans de mobilisation sociale, le Président du Sénégal s’est engagé, en 1997, en faveur de l’abandon des MGF.
En 1999, l’Assemblée nationale votait une loi interdisant ces pratiques(Loi n° 99-05 du 29 janvier 1999), répressives de 1 à 5 ans d’emprisonnement, grâce notamment au leadership de femmes parlementaires et d’organisations féministes, aux côtés des pouvoirs publics sénégalais.  
Cette initiative fait du Sénégal le quatrième pays à amender son Code pénal pour y inclure spécifiquement une interdiction des MGF. Divers groupes et individus ont fait connaître leurengagement contre ces pratiques : parlementaires, autres dirigeants politiques, ONG, société civile, autorités religieuses, organisations des femmes, représentants des médias, organisations de la jeunesse, etc.
 Cependant, l’adoption de la loi ne suffit pas en elle même, il est nécessaire de la faire appliquer rigoureusement pour que les femmes en bénéficient.
       
Chiffres
Malgré l’existencede lois au Sénégal, interdisant les mutations génitales féminines, la pratique de l’excision est toujours présente. Cependant, elle présente des disparités ethniques et territoriales.
Les mutilations génitales féminines sont étroitement liées à certains groupes ethniques, ce qui suggère que les normes sociales et les attentes au sein de communautés d'individus partageant les mêmes convictions...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Debat
  • Débat
  • Débats
  • Debat
  • Débat
  • DEbat
  • Les débats
  • Le débat

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !