Deja la nuit en son parc amassait

Pages: 8 (1815 mots) Publié le: 14 juin 2014
Composition du sonnet

I. Eclipse de la Nuit face à l'arrivée de l'Aube
II. Entrée en scène de l'Aube qui transfigure le paysage
III. Sortie des eaux d'une Nymphe à l'éclatante beauté, sous le regard émerveillé du poète
IV. Beauté du jour supplantée par celle de la nymphe, qui se révèle être la femme aimée


Commentaire synthétique du sonnet

* Premier quatrain : allégorie/personnification du jour et de la nuit. La Nuit est une bergère qui rassemble son « troupeau d'étoiles » et son troupeau de chevaux, et qui les fait rentrer dans sa bergerie (les « cavernes profondes ») -> elle fuit face à l'arrivée du jour.
* Deuxième quatrain : l'Aube se lève -> métamorphose du paysage à son arrivée. Deuxième allégorie féminine : l'Aube est une jeune femme aux tresses blondes, détentricede trésors, elle répand sur les prés la rosée du petit matin, transfigurant le paysage alors que le ciel rougit à l'est.
* Premier tercet : apparition d'un nouveau personnage (et d'un nouveau paysage), une « Nymphe », une « nouvelle Aurore » -> la femme aimée. Elle sort des eaux de la Loire, aperçue de loin (semble-t-il) par le poète (première marque d'énonciation). Femme aimée -> nouvelle Aurore-> nymphe -> « étoile vive » -> beauté lumineuse. Elle vient d'Occident (= ouest), et non du côté du soleil levant (Orient = est).
* Deuxième/Dernier tercet : la pointe ou la chute. Le jour est perclus de honte face à la nouvelle beauté qui éclipse la sienne. Le ciel s'empourpre de honte/il s'agit en fait du poète qui rougit face au spectacle qu'il vient de surprendre.


Etude linéairedétaillée du sonnet

*Premier quatrain : Fuite de la nuit à l'arrivée du jour
- Temps : imparfait en fin de vers à la rime ; imparfait à valeur descriptive, à aspect duratif et inachevé -> impression d'être devant des tableaux qui comprennent personnages et décors (à chaque strophe le tableau change).
- Figure de style principale : allégorie de la nuit, figure féminine associée à des verbes d'action(vers 1 « amassait », vers 3 « pour renter », vers 4 « fuyant » et « chasser »). La nuit est aussi assimilée à une bergère en charge d'un « troupeau d'étoiles » (vers 2) et de « noirs chevaux » (vers 4). Cette allégorie reprend des éléments de la mythologie gréco-latine : la nuit, poussée par le jour, se réfugie dans des cavernes sous-marines (vers 3-4).
- Tableau en mouvement : « parc » (vers 1)évoque l'ampleur du domaine céleste, l'immensité du ciel. Verbes de mouvement + « étoiles vagabondes » (vers 2) -> insuffle au tableau dynamisme et animation -> transition entre le jour et les nuit.
- Couleurs du tableau : contrastes entre le noir et le blanc. Noir : vers 1 « nuit », vers 3 « cavernes profondes », vers 4 « noirs chevaux » / Blanc : vers 2 « étoiles », vers 4 « jour ». Tableauchassé par la lumière du jour.
- Rythme des vers : décasyllabes. Deux groupes rythmiques 4/6, rythme croissant ou amplification rythmique -> harmonie rythmique (rythme régulier 4/6 et même schéma rythmique), le rythme est mélodieux. Ce tableau est un tableau quotidien, récurrent, ritualisé, on assiste à un rituel qui est peut-être de l'ordre du mythe (régularité + imparfait à valeur répétitive). 4/6 ->amplification rythmique + enjambement -> insuffle un dynamisme, la fuite de la nuit qui essaie de rassembler au plus vite ses troupeaux avant l'arrivée du jour ; comme si le rythme était mimétique et mimait la cavale des chevaux.
- Rimes embrassées.
- Sonorités : harmonie sonore avec rimes riches « amassait/chassait » en alternance avec des rimes suffisantes « vagabondes/profondes ».Allitération des sifflantes [f]x2, [s]x4 et [ch]x2. Paronomase vers 4 avec « chevaux chassait » -> harmonie imitative, sonorités qui font entendre le souffle des chevaux en cavale. Allitération en [r]x8 qui évoque peut-être le râle des chevaux.

-> Tableau en mouvement, dont le dynamisme vient du rythme croissant 4/6, de l'enjambement du vers 1 au vers 2, des verbes d'actions et de mouvements....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'olive, déja la nuit en son parc amassait
  • Comentaire "Déjà la nuit en son parc amassait"de Du Bellay
  • Déja la nuit amassait...
  • Du bellay deja la nuit en son par amassait
  • J- du bellay déjà la nuit en son parc
  • Déjà la nuit en son parc de du bellay
  • Deja La Nuit En Son Parc
  • Du bellay déjà la nuit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !