Dimension economique renault

2513 mots 11 pages
L’aspect économique de l’entreprise depuis sa création

Moins de 10 ans après sa création, Renault devient le premier constructeur français. Durant la première guerre mondiale, le groupe se convertit dans la production militaire. A la suite de cette guerre, une crise touche l’économie mondiale. Louis Renault se réorganise : il constitue la Société Anonyme des Usines Renault ( la SAUR ) et fait entrer une banque dans son capital. La production est d’abord artisanale alors que son principal concurrent Citroën lance, dès 1919, une chaîne de montage qui lui assure la prééminence sur le marché français .Renault inaugure en 1929 la première ligne de montage moderne qui lui permet de produire en grande série la 4 cv en 1947 et passe à la production en masse en 1961 avec la R4.
Le groupe se développe à l’internationale, de 1919 à 1929 louis Renault crée une trentaine de filiales à l’étranger. En 1929, le groupe est présent dans 49 pays étrangers.
En 1939, sa production atteint 58 000 automobiles et chiffre d’affaire de 2,4 milliards de francs.
En 1945, l’entreprise est nationalisée et redevient une Société Anonyme en 1990. En 1994, l’Etat procède à une ouverture partielle du capital, qui marquera une étape décisive vers la privatisation du groupe en 1996.
La pression de la concurrence s’intensifiant dans les années 1980 et 1990, Renault choisit la voie de la croissance externe pour continuer de se développer et de viser de nouveaux marchés.
La première coopération remonte aux années 1960 avec Dacia. La firme roumaine fabrique des Renault 8 et des Renault 12, mais en 1998, l’Etat roumain décide de privatiser son entreprise automobile, Renault en acquiert 51% du capital et réussit à augmenter progressivement sa participation jusqu’à 99.3% du capital en 2004.
Depuis 2001, les activités poids lourds de Renault et Volvo sont regroupées au sein d’AB Volvo, avec une participation de Renault à hauteur de 22% dans le capital de Volvo.
En 1999 une alliance se forge avec

en relation

  • Analyse renault
    1899 mots | 8 pages
  • Cas renault management stratégique
    8125 mots | 33 pages
  • Stratégie d'entreprise
    2806 mots | 12 pages
  • Etude Renault Management
    2661 mots | 11 pages
  • Creation de valeur
    5359 mots | 22 pages
  • Pestel
    5697 mots | 23 pages
  • Stratégie
    2835 mots | 12 pages
  • Ezez
    602 mots | 3 pages
  • Stratégie de marque territoriale, l'exemple de saint-etienne
    5060 mots | 21 pages
  • stratégie
    1275 mots | 6 pages