Discours de Bayeux

Pages: 9 (2249 mots) Publié le: 5 octobre 2014
La condition des femmes grecques


Intro : Dans les épopées grecques, et notamment dans l’Iliade et l’Odyssée d’Homère. Le poète décrit, en dehors des scènes de combats, de nombreuses scènes de la vie quotidienne de la femme grecque inspirée de la vie de son époque, le VIIIème siècle avant JC. Autour de l'épouse légitime gravitent les servantes et les concubines. Les premières sont à ladisposition du maître de maison. Ainsi, à la fin de l'Odyssée, Ulysse tue également les servantes qui avaient des relations avec les prétendants. Elles aident les épouses dans leurs travaux domestiques et sont supervisées par une intendante, personnage central de l’oikos grec. La nourrice occupe également une place importante, témoin le rôle joué par Euryclée, nourrice d'Ulysse puis de Télémaque,achetée cent bœufs par Laërte, qu'il honore « à l'égal de son épouse6 ». Les concubines sont des captives de guerre, le lot du vainqueur, qui servent de dons ou de contre-dons entre rois. Lorsque Troie est prise, la femme et les filles de Priam sont des trophées à part entière pour les vainqueurs achéens. Ainsi les femmes, quel que soit leur statut, restent avant tout soumises aux hommes, qu'ils soientdes maris ou, dans le cas de Pénélope, son fils Télémaque.
Cette forme de domination de l’homme sur la femme reflète ce qui se passe en réalité dans la vie grecque.
La condition des femmes a varié selon les lieux (Athènes ou Sparte par exemple) et selon les époques. Elles avaient sans doute plus de liberté à l'époque homérique et archaïque qu'à celle de Périclès. Au V° et IV° siècles en effet,elles sont rigoureusement exclues de la vie de la cité et confinées à l'intérieur de la maison.
Dans quelle mesure, et malgré les disparités géographiques et sociales des coutumes, la femme grecque apparait-elle toujours comme une figure dominée dans la société ?

I. La Femme à Athènes

La femme athénienne est une éternelle mineure, qui ne possède ni droit juridique, ni droit politique. Toutesa vie, elle doit rester sous l’autorité d'un κύριος / kúrios (« tuteur ») : d’abord son père, puis son époux, voire son fils (si elle est veuve) ou son plus proche parent.
A. Le statut de la femme grecque
Son existence n’a de sens que par le mariage, qui intervient généralement entre 15 et 18 ans. Celui-ci est un acte privé, un contrat conclu entre deux familles. Le grec n’a pas de motspécifique pour désigner le mariage. On parle de gage, de caution (l’engué) : c’est l'acte par lequel le chef de famille donne sa fille à un autre homme. La cité n’est pas témoin et n’enregistre pas sur un acte quelconque cet événement, qui en soi ne suffit pas à conférer à la femme le statut marital. Pour cela, il faut y ajouter la cohabitation. Le plus souvent, celle-ci suit l’engué. Cependant, ilarrive que l’engué ait lieu alors que la fille est encore enfant. La cohabitation n’a donc lieu que plus tard. De manière générale, la jeune fille n’a jamais son mot à dire dans son futur mariage.
Avec sa propre personne, la jeune mariée apporte également sa dot dans sa nouvelle famille. La dot n'est pas à proprement parler la propriété du mari : lorsque sa femme meurt sans enfants ou en cas dedivorce par consentement mutuel, la dot doit être rendue.
Le divorce sur l'initiative de l'épouse n’ai normalement pas permis : seul le tuteur peut demander la dissolution du contrat.
Une stricte fidélité est requise de la part de l'épouse : son rôle est de donner naissance à des fils légitimes qui puissent hériter des biens paternels. Le mari surprenant sa femme en flagrant délit d'adultère estainsi en droit de tuer l’amant sur-le-champ. La femme adultère, elle, peut être renvoyée. Selon certains auteurs, l'époux bafoué serait même dans l'obligation de le faire sous peine de perdre ses droits civiques. En revanche, l'époux n'est pas soumis à ce type de restriction : il peut introduire dans le foyer conjugal une concubine — souvent une esclave.
Dans la cité
Les femmes de bonne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Discours de bayeux
  • Discours de bayeux
  • Discours de bayeux
  • Discours de bayeux
  • Le discours de bayeux
  • Discours de bayeux
  • Le discours de bayeux
  • Discours de bayeux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !