Disneyland - valeurs associées

Pages: 10 (2362 mots) Publié le: 11 août 2010
SOMMAIRE
I. Le marché

1. Les tendances
2. Les principaux acteurs sur ce marché
3. La réglementation
4. Les consommateurs

II. Méthode

1. Les motivations du choix de Disney
2. Les raisons du choix d’un entretien individuel
3. Les difficultés rencontrées et les limites

III. Résultats

1. Liste des thèmes ressortis et définitions
2. Résultats des entretiens individuels
3.Identification des dimensions de la valeur associée à Disney

IV. Annexes: Retranscription de deux entretiens individuels.

I. Le marché

1. Les tendances.

Un parc d'attractions est un type particulier de parc de loisirs proposant des activités diverses destinées à détendre, amuser, divertir le visiteur. Ces activités, appelées attractions, sont de diverses formes. Il peut s'agir despectacles, de montagnes russes, de manèges (de type forain ou non), de parcours scénique (également appelés dark rides) en intérieur, ou simplement de jeux (toboggans, balançoires, piscines).
Certains parcs d'attractions offrent à leurs visiteurs un cadre thématique et parfois scénique, on parle alors de parc à thèmes.

Une grande variété de parcs

La France compte environ 200 parcs de loisirs,soit 10 % du marché européen, selon un rapport sénatorial de 2004. Parmi eux, on distingue les parcs d'attractions fortement ludiques (Parc Astérix, Disneyland, Walibi.), les parcs à thème à vocation culturelle ou éducative(.Vulcania, Cité de l’éspace..), les aquariums et parcs animaliers (Océanopolis, Nausica...).

Des parcs à gestion privée (Puy du Fou, Disneyland) coexistent aussi avec des sitesgérés par des sociétés d'économie mixte, associant des collectivités locales et des actionnaires privés (Futuroscope, Cité de l’éspace, Vulcania.)

Un marché concentré

En 2006, les 5 plus grands parcs de loisirs français concentraient plus de 85 % des flux de clientèle, et seulement une quinzaine de sites enregistraient plus de 300 000 visites annuelles. En France, 3 parcs ont une audiencenationale (Disneyland Paris, Futuroscope, parc Astérix) mais seul Disneyland Paris s'affirme comme une destination touristique à dimension internationale.

Un marché en expansion

Le nombre de parcs en France a doublé depuis le début des années 1990. D'après une étude de l'Agence Française de l'Ingénierie Touristique (AFIT), un Français sur deux serait aujourd'hui consommateur de ce type deproduit et les Français se rendraient en moyenne 3 fois par an dans un parc de loisirs.On dénombrerait ainsi entre 55 et 70 millions de visites chaque année. Mais la consommation semble aujourd'hui se stabiliser, plaçant les parcs face à de nouveaux défis

Quelques réussites, beaucoup d'échecs

Le nombre de parcs a été multiplié par 2 en France depuis 10 ans. Mais sur ce marché trèsconcurrentiel, le succès n'est pas toujours au rendez-vous.Vulcania, par exemple, s'était fixé pour objectif d'attirer 800 000 visiteurs en 2006 : en 2005, il n'en comptait que 420 000. Globalement, tous les parcs à vocation scientifique ou pédagogique rencontrent des difficultés. Mais les parcs d'attractions ludiques sont aussi touchés avec une baisse de 10 % de la fréquentation en 2006.

Une logique deproduits dérivés

Pour compenser l'essoufflement de la fréquentation, les parcs comptent de plus en plus sur la consommation sur place des visiteurs dans les boutiques et restaurants, et sur les revenus annexes comme les redevances et revenus de crédits-bail des hôtels. En 2004, la vente des billets ne représentait plus que la moitié du chiffre d'affaires des grands parcs. En proposant auxFranciliens des "passes" à l'année à prix réduit, Disneyland Parisa obtenu une hausse de 6 % du panier moyen des visiteurs (42,40 euros) au 1er semestre 2007.

Le défi de la nouveauté

Pour fidéliser le public et satisfaire ses exigences croissantes, les parcs rivalisent d'innovation et d'investissements. Objectif : proposer chaque année une nouvelle attraction pour créer l'événement. Entre 2004 et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • DisneyLand
  • Disneyland
  • Disneyland
  • Disneyland
  • Disneyland
  • Disneyland californie
  • La concurrence de Disneyland
  • Disneyland Paris

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !