Dissert du néant

1869 mots 8 pages
Psychoweb

Mémoire explicite / déclarative et mémoire implicite / procédurale
Soumis par Stephane Desbrosses

La littérature en neurosciences cognitives comporte de nombreux termes pour représenter des processus que l’on associe à la notion, plus globale, de mémoire. L’une des distinctions les plus commentées prend appui sur le caractère inconscient ou volontaire de cette mémoire. La conscience étant elle-même un concept relativement flou, le rapport de cette conscience à la mémoire a suscité de vifs débats dans le but de discerner 2 mémoires à long terme au sein du système cognitif. Selon les conceptions, on distingue la mémoire explicite, ou déclarative, respectivement de la mémoire implicite ou procédurale. Les deux oppositions déclaratif/procédural et explicite/implicite se superposent pourtant partiellement et l’on en fait régulièrement la confusion. Pour aborder l’une ou l’autre et leurs différences, il semble nécessaire de retracer le chemin théorique, qui les a vu naître. Nota : ce cours fait suite à Tests directs et indirects de la mémoire en psychologie cognitive. Procédures et déclarationsC’est dans l’intelligence artificielle et l’informatique que l’on voit apparaître les premières traces de la distinction entre la programmation procédurale et la programmation déclarative. Les langages informatiques habituels se constituent alors d’un squelette de procédures qu’ils appliquent aux données qu’on leur fournit. Base de données et corps du programme sont séparés. Données --> traitements par les procédures (avec éventuellement des appels à la base de donnée) --> Résultats Typiquement, la programmation procédurale consiste à appliquer les procédures sur les données qu’on lui fournit, afin d’en sortir un résultat. Avec l’arrivée en informatique de logiques différentes, les programmes se constituent non plus en procédures mais en univers contenant à la fois les règles

en relation

  • Methodologie dissertation
    687 mots | 3 pages
  • Conscience
    641 mots | 3 pages
  • L' etranger, albert camus
    866 mots | 4 pages
  • descarte le discours de la méthode
    1727 mots | 7 pages
  • Journal
    1287 mots | 6 pages
  • Rabelais
    5188 mots | 21 pages
  • POURQUOI_LA_SEPARATION_DES_POUVOIRS_PRONEE_PAR_MONTESQUIEU_N
    1598 mots | 7 pages
  • Dissertation sur les essais de montaigne
    2682 mots | 11 pages
  • réveiller le peuple, Victor Hugo
    1753 mots | 8 pages
  • La république gaullienne
    2116 mots | 9 pages