Dissert

2658 mots 11 pages
1958-1962 : Une nouvelle Republique

La IVe République, qui devait incarner le retour à la démocratie et à la légalité républicaine, ne dure que douze années. Marquée par des problèmes de fonctionnement institutionnels, elle ne résiste pas aux conflits liés à la décolonisation, en particulier à la guerre d'Algérie.
La crise de mai 1958 provoque une refonte de la constitution et la mise en place d'un nouveau régime conçu par et pour De Gaulle. La nouvelle constitution rompt de manière profonde avec la précédente et conduit à de nouveaux équilibres des pouvoirs.

1. D'une république à l'autre : l'année 1958

a. Les difficultés de la IVe République

Installée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la IVe République doit rompre avec le passé peu glorieux du régime de Vichy.
Pour insister sur cette rupture avec le régime autoritaire du maréchal Pétain, la constitution de 1946 offre au pouvoir législatif une place centrale. Le Parlement, qui comprend l'Assemblée nationale et le Conseil de la République, est le pilier du régime. Il procède à l'élection du président de la République. Celui-ci n'a qu'un rôle secondaire. Il désigne le Président du Conseil, c'est-à-dire le chef du gouvernement, mais ce dernier, pour pouvoir former son gouvernement, doit être investi par l'Assemblée nationale. Ce point explique en grande partie la fragilité du régime et ses dysfonctionnements.
De nombreux partis politiques sont représentés à l'Assemblée, ils sont souvent divisés. Un gouvernement, pour être constitué, doit reposer sur une coalition, c'est-à-dire une alliance entre partis permettant de former une majorité. Ces alliances ont beaucoup de mal à rester soudées dès lors qu'un dossier sensible est abordé. Au moindre désaccord, les coalitions explosent, provoquant la chute du gouvernement. La question de la décolonisation va ainsi renforcer l'instabilité ministérielle.

b. La crise du 13 mai 1958

Le contexte de la guerre d'Algérie précipite la chute de la

en relation

  • Le bicamérisme est-il efficace sous la Vème République ?
    2956 mots | 12 pages
  • La cohabitation est-elle néfaste aux institutions de la véme république
    1164 mots | 5 pages
  • La vème republique
    591 mots | 3 pages
  • Dissertation droit constitutionnel
    3304 mots | 14 pages
  • Le Régime Politique de la France durant la Veme République
    1513 mots | 7 pages
  • L'évolution des pouvoirs du président de la République depuis 1958
    2924 mots | 12 pages
  • Commentaire discours de bayeaux
    3867 mots | 16 pages
  • L’investiture du président du conseil sous la ivème république
    608 mots | 3 pages
  • Colle
    1697 mots | 7 pages
  • Élu de la 5 éme
    521 mots | 3 pages