Dissertation histoire du droit.

1697 mots 7 pages
« La liberté de dénoncer est la seule arme du peuple ».Cette déclaration de Robespierre prônant la délation donne un aperçu de la situation à laquelle le peuple Français a été confronté durant la période de la Terreur. La Terreur est une période de la Révolution française qui commence en Mars 1793 au moment de la création du Tribunal révolutionnaire et qui se termine le 28 juillet 1794. Il s’agit d’un régime politique ou un mode de gouvernement fondé sur cette grande peur généralement entretenue par des mesures despotiques et par des violences. On peut accorder diverses raisons à l’apparition de la Terreur mais les deux principales sont les dangers intérieurs et extérieurs auxquels la France a du faire face durant cette période. En effet, suite à la chute de la monarchie le 10 août 1792 et à l’élimination des députés girondins lors des journées d’émeute des 31 mai et 2 juin 1793, les montagnards prennent le pouvoir. La République française est alors divisée par des problèmes majeurs. D’un côté elle doit faire face à des dangers intérieurs car de nombreux députés se sont soulevé contre les révolutionnaires et il y a eu de nombreux changements institutionnels comme le décret du 10 Aout 1792 relatif à la suspension du roi. De plus des problèmes économiques comme l’inflation viennent aggraver la situation car ils provoquent un accroissement de la pauvreté. A ces difficultés internes s’ajoute des dangers extérieurs : la guerre fait rage entre la France et les puissances dirigées par la Grande-Bretagne. C’est dans ce contexte que les Montagnard arrivent au pouvoir. Les Montagnards sont un des principaux mouvements politique de la révolution française ils se définissent comme porte-parole des couches populaires et de la moyenne bourgeoisie. Ainsi, il apparaît que c’est dans un contexte déjà particulièrement troublé que le régime de la Terreur se met en place. Au regard de ce développement il est nécessaire d’étudier comment la Terreur et ses institutions ont pu

en relation

  • Dissertation histoire du droit
    988 mots | 4 pages
  • Dissertation histoire du droit
    26202 mots | 105 pages
  • Dissertation histoire du droit
    2601 mots | 11 pages
  • Methodologie dissertation histoire du droit
    437 mots | 2 pages
  • Dissertation égalité en histoire du droit
    476 mots | 2 pages
  • La loi de masculinite dissertation histoire du droit
    1681 mots | 7 pages
  • Dissertation histoire du droit - l'avènement de la représentation nationale
    3825 mots | 16 pages
  • Intro et plan sulet de dissertation histoire du droit
    919 mots | 4 pages
  • Dissertation - Histoire du droit pénal japonais - Forme occidentale, esprit japonais
    1552 mots | 7 pages
  • Droit
    11386 mots | 46 pages