Dissertation sur l'education de l'enfant

1517 mots 7 pages
Peut-on, pour éduquer, se fonder sur les tendances naturelles de l’enfant, ainsi que le soutient Jean-Jacques Rousseau ?

Du latin éducatio, le terme éducation est défini, dans le langage courant, comme la formation de l’esprit ou comme l’action méthodique exercée par un adulte sur un enfant ou un adolescent en vue de développer l’ensemble de ses aptitudes physiques ou intellectuelles et qualités morales. En science de l’éducation, le terme se précise et concerne l’ensemble des enseignements et études relatives à la psychologie de l’enfant dont le but est de comprendre comportements et actions. Ainsi défini, le terme éducation, sera dans cette étude, prise en tant que qualités morales et, par extension, physiques. Les tendances naturelles, c’est-à-dire les qualités acquises dès la naissance par un enfant ou un adolescent sans présence de parents ou d’adultes soit de manière autonome, peuvent-elles être les seules bases d’une bonne éducation ? La transmission des valeurs, notamment sociales, n’a-t-elle pas un rôle prépondérant à jouer, fût-ce t-elle transmise par les parents et adultes ?
Notre première partie sera consacrée à l’étude de la thèse de Jean-Jacques Rousseau de manière à mieux comprendre son approche du sujet. Et puisque théorie et réalité s’opposent sur bien des sujets, la seconde partie s’attachera à la critique argumentée de la thèse proposée.

Jean-Jacques Rousseau, auteur – penseur et philosophe du 18ème siècle (Les Lumières), est connu pour ses nombreuses thèses sur les valeurs humaines telles que la liberté ou l’égalité entre les hommes. Pour lui, « l’homme est naturellement bon, c’est la société qui le rend méchant ». C’est en partant de ce principe qu’il expliquera, notamment dans l’ouvrage « Émile ou de l’éducation » le principe de négativité (une pédagogie selon laquelle le précepteur doit éviter à son élève les influences néfastes et empêcher qu’il ne fasse ses apprentissages trop tôt), le principe d’apprentissage par les

en relation

  • Le role de l'educateur
    548 mots | 3 pages
  • L'education rend-t-elle libre
    569 mots | 3 pages
  • Éducation à l'enfance
    2432 mots | 10 pages
  • Etucation des enfant au moyen age
    2102 mots | 9 pages
  • Dissertation sur l'éducation populaire
    2712 mots | 11 pages
  • Dissertation sur l'éducation selon l'enfant
    1444 mots | 6 pages
  • Lemile ou de l'éducation
    1474 mots | 6 pages
  • L'odysee se rapproche-t-elle d'un roman d'education
    858 mots | 4 pages
  • Technique d'éducation à l'enfance
    1412 mots | 6 pages
  • Commentaire Emile ou de l'Education
    574 mots | 3 pages
  • educateur jeune enfant
    479 mots | 2 pages
  • L'éducation au xix siècle
    1572 mots | 7 pages
  • Protocole de recherche sur l'éducation des enfants
    12273 mots | 50 pages
  • But de l'éducation
    1275 mots | 6 pages
  • Le role de l'education dans la vie de l'homme
    1185 mots | 5 pages