Diversité des fruits sauvages au Bénin

Pages: 6 (1473 mots) Publié le: 5 janvier 2015
Diversité de fruits Sauvages au Bénin
Écrit par Mohamed QUENUM, Technologue Alimentaire, abimolar@yahoo.fr
En Afrique, il existe environ 3000 espèces d’arbres fruitiers sauvages ; ils représentent une ressource naturelle immensément importante, en grande partie non exploitée. Les plantes sauvages sont celles rencontrées dans les forêts et celles qui ne sont pas cultivées. Ces plantesconstituent une autre source d’alimentation pour les populations rurales et même urbaines. Certaines de ces plantes sont domestiquées et cultivées dans les jardins périurbains pour leurs vertus médicinales (Ocimum gratissimum), leur caractère ornemental. D’autres sont domestiquées et cultivées pour leur utilité alimentaire (igname, légumes feuilles etc.) La diversité étant l’état de ce qui est divers,c'est-à-dire qui présente des caractères différents, l’objectif de ce document est de rendre compte de la diversité des fruits sauvages dans notre pays(le Benin).
1. Bref aperçu du Benin
Le Bénin est un pays situé entièrement dans la zone intertropicale entre l’Equateur et le
Tropique du Cancer, plus précisément entre les parallèles 6°30’ et 12°30’ de latitude nord,d’une part, et le méridien 1° et 3°40’ de longitude est, d’autre part. Il fait partie de l’Afrique Occidentale. De forme allongée en latitude, le Bénin couvre une superficie de 114 763 kilomètres carrés, délimité au Sud par l’Océan Atlantique, à l’Ouest par le Togo, au Nord par le Burkina-Faso et le Niger et à l’Est par le Nigéria. Le relief du Bénin neprésente pas de grandes dénivellations. L’altitude moyenne est de 200 mètres. Seule la chaîne de l’Atacora, de dimension modeste dans le nord-ouest du pays est accidentée, avec une altitude qui varie entre 400 et 700 mètres.
Le Bénin est situé dans une région de forte pluviométrie avec des variations importantes selon que l’on se situe dans la région méridienne ouseptentrionale. Le réseau hydrographique se compose de nombreux cours d’eau qui prennent naissance, pour la plupart, dans le massif de l’Atacora et qui alimentent trois bassins : celui du Niger vers le Nord-est, celui de la Volta vers le No rd-Ouest et le bassin côtier du Bénin vers le Sud. L’essentiel du bassin côtier est constitué de l’Ouémé, le plus grand fleuve du pays (510Km de long) et de ses affluents, dont les principaux sont l’Okpara et le Zou. Les cours d’eau du Bénin présentent un régime tropical avec une crue pendant la saison pluvieuse (de juillet à octobre) et l’étiage vers la fin du mois d’avril. La zone côtière est caractérisée par une succession de lacs et de lagunes séparés de la mer par un étroit cordonlittoral. Elle s’étend sur 125 Km de long et sur 4 Km de large.
De par sa situation dans la zone intertropicale, le Bénin présente un climat chaud et humide ; les températures sont constamment élevées avec une moyenne de 25°C pour l’ensemble du pays. Elles sont élevées en mars et basses en août. La variabilité des températures est plus importante dans le Nordque dans les régions côtières :
Le couvert végétal est moins varié. On distingue deux types de végétation :
- la végétation dégradée du sud-Bénin qui s’étend de la côte jusqu’à la latitude de Setto dans le Zou. Ici, on rencontre une mosaïque de cultures et de jachères avec par endroit des îlots de forêts, des savanes arborées arbustives. Les zones inondéesportent des formations marécageuses comme des prairies aquatiques et des forêts marécageuses ainsi que des mangroves, là où prédominent les eaux saumâtres.
- la végétation des régions soudanaises au nord du bassin sédimentaire jusqu’à la latitude de Kandi avec une savane arborée do minée par le néré, le karité, le caëcédrat, le baobab, le kapokier etc. Cette...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Benin
  • Bénin
  • le bénin
  • Benin
  • Fruits
  • Les fruits
  • Le sauvage
  • Fruits

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !