Dm de philo

930 mots 4 pages
Dm de philosophie

Ce texte est un extrait tiré de l’ouvrage « Introduction à la métaphysique » écrit par le philosophe allemand Martin Heidegger en 1935. Dans cet extrait l’auteur nous livre un point de vue sur la religion nous allons donc expliquer expliqué ce texte tout en étudiant le point de vue que nous livre Heidegger et ceci en faisant une partie pour chaque paragraphe.

L’auteur commence son texte par une phrase d’introduction tout d’abord dans laquelle il explique ce que signifie la Bible pour les croyants à savoir révélation et vérité divine c'est-à-dire que pour les croyants la Bible rédige en quelque sorte leur mode de vie et leur croyance en Dieu. En suite Heidegger nous pose une question qui représente la problématique ; à savoir « Pourquoi l’étant plutôt que rien ? » (L2-3), l’étant est un terme qui dans la philosophie Heideggérienne désigne la manifestation de l’homme en tant que phénomène. La question est en suite traité dans la phrase suivante ou l’on explique que l’étant n’est pas Dieu, en effet, puisque c’est Dieu à crée l’étant, c’est Dieu qui à crée l’homme ainsi que la Terre selon la Bible mais bien qu’il créa tout ça Dieu reste un créateur incréé comme nous le dit le texte, c'est-à-dire qu’il c’est auto-crée. Heidegger nous explique ensuite que tout personne croyante, en suivant ce raisonnement, doit remettre en question ses croyances sans pour autant y renoncer, il peut faire semblant d’accepter se raisonnement même si selon l’auteur ne pas se remettre en question selon l’auteur relève de la peur de ce que cela peut engendrer , la peur de découvrir la vérité ou même l’avenir. On en arrive donc à une situation ou l’on peut très s’occuper de la croyance et du raisonnement de la question (« nivellement général » L11).

Au cours du deuxième paragraphe, Heidegger continue sur l’idée développée précédemment, qu’il qualifie de « sécurité au sein de la foi » (L 14), or la sécurité est l’action de se protéger face au danger, mais le

en relation

  • DM PHILO
    2017 mots | 9 pages
  • Dm Philo
    395 mots | 2 pages
  • Dm philo tes
    1151 mots | 5 pages
  • Dm philo
    369 mots | 2 pages
  • Dm philo
    1430 mots | 6 pages
  • Dm philo
    427 mots | 2 pages
  • Dm de philo
    1464 mots | 6 pages
  • DM PHILO
    1093 mots | 5 pages
  • dm philo
    283 mots | 2 pages
  • Dm philo intro
    349 mots | 2 pages