Droit administratif des biens

2317 mots 10 pages
Tout le cours de DAB résumé en un article, Georges BURDEAU
PROPRIÉTÉ DU DOMAINE PUBLIC
Le droit de propriété n'a pas pour titulaires que les particuliers ; les collectivités publiques possèdent également des biens mobiliers et immobiliers qui constituent ce que l'on appelle leur domaine et dont on admet généralement aujourd'hui qu'elles sont propriétaires.
Le domaine public est inaliénable et imprescriptible, cela signifie qu'il ne peut être aliéner, céder ou prescrites au profit des tiers.
Le principe d'inaliénabilité est un gage de protection du domaine public.
Toutefois, pour des raisons qui tiennent au degré d'importance que ces biens présentent pour l'administration, ils ne sont pas tous soumis au même régime juridique.
Les uns, qui forment le domaine privé, obéissent, sous réserve de quelques dispositions particulières, aux règles du droit privé ;ce qui entraîne la compétence judiciaire pour les litiges auxquels ils peuvent donner lieu. Les autres constituent le domaine public et relèvent d'un régime de droit public.
Le droit de la propriété privée ne leur est pas en principe applicable ; les difficultés contentieuses qu'ils soulèvent sont tranchées par les juridictions administratives.
Critère de la domanialité publique
( Quels sont les critères de détermination du domaine public ?)
La distinction entre domaine public et domaine privé était ignorée de l'Ancien Régime : le domaine de la couronne avait une consistance hétéroclite.
Les biens que le roi avait acquis à titre personnel s'y confondaient avec les chemins, les rivières et les places de guerre.
L'ensemble était considéré comme une propriété du monarque, propriété inaliénable mais dont la couronne pouvait tirer des revenus.
Le Code civil s'est borné à transférer à la nation la propriété du domaine (art. 541), mais sans introduire de distinction entre les biens qui le composaient.
C'est seulement dans la première moitié du XIXe siècle que la doctrine, sous l'influence de Proudhon (Traité

en relation

  • Droit administratif les biens
    38040 mots | 153 pages
  • Droit administratif des biens
    22189 mots | 89 pages
  • Droit administratif des biens
    78237 mots | 313 pages
  • Droit administratif des biens
    36394 mots | 146 pages
  • DROIT ADMINISTRATIF DES BIENS
    27059 mots | 109 pages
  • Droit administratif des biens
    31029 mots | 125 pages
  • Droit administratif des biens
    9593 mots | 39 pages
  • Le droit administratif des biens
    28043 mots | 113 pages
  • Droit administratif des biens
    895 mots | 4 pages
  • Droit administratif des biens
    21282 mots | 86 pages