Ecoles de pensée en sciences economiques

Pages: 11 (2503 mots) Publié le: 21 décembre 2011
Les classiques

Pour bien monter sa rupture totale avec les économistes qui l’avaient précédé, Karl Marx dans Le capital a, le premier, qualifié ces auteurs de « classiques ».

Ce sont essentiellement des économistes anglais et français du XVIIIe siècle et du XIXe siècle : Adam Smith, Thomas Malthus, David Ricardo, Jean-Baptiste Say et Frédéric Bastiat. Ils marquent une période d’intenseréflexion sur le fonctionnement de l’économie, alors que se développent rapidement la société industrielle et le capitalisme moderne. Les « classiques » essayent de définir des« lois économiques universelles », valables à toutes les époques et partout.

Leurs ambitions sont similaires, mais les concepts et les théories économiques des « classiques » sont très divers. Quoi de commun entre ThomasMalthus qui estime que l’ouverture des frontières est dangereuse et David Ricardo, pour qui le développement du commerce international est source de richesses pour un pays ?

Les économistes classiques sont néanmoins, dans l’ensemble, au moins d’accord sur un point : l’intervention directe de l’État dans l’économie doit être limitée au minimum nécessaire pour garantir le bon fonctionnement du marché.En cela, on peut considérer qu’ils sont libéraux.

Les « classiques » s’interrogent tous sur l’origine et la formation des richesses. Si leurs réflexions divergent sur ce point, ils estiment cependant que l’offre et la demande tendent à s’équilibrer. Les déséquilibres ne sont que provisoires. Cet ordre naturel engendre également une division du travail. Chaque être humain a des compétencesspécifiques qui lui permettent de réaliser au mieux ce qu’il doit faire dans la société comme dans une entreprise.

L’intervention et la planification

Le cap et l’allure

Haut du formulaire
[pic][pic][pic][pic]
Bas du formulaire

L’intervention de l’Etat revêt une forme nouvelle au XXè siècle, c’est le planisme dénommé aussi planification. La planification fixe des objectifs en moyens et enactions concrètes sur une période donnée, pour stimuler le développement de certains secteurs de l’économie.

Au lendemain de la guerre de 1914-18, il a pris la forme d’un système que certains considèrent comme scientifique et doctrinal.
D’origine belge et né sous l’inspiration d’Henri de Man, le planisme a émigré en France où il a été développé dans la décennie 1930. Les formes du planismesont variées. Elles correspondent en fait à des conceptions différentes. Ici, c’est la suppression du profit, la notion d’entreprise est remplacée par celle de service. Là, on maintient le profit en supprimant ou en réduisant la concurrence, par l’intermédiaire de la corporation. Là, enfin, on a pour but, sans dire comment, d’agir sur les prix (d’abaisser le prix de revient ou d’augmenter le prix devente). C’est le dirigisme.
Selon Jacques Rueff, il y a une intervention de l’Etat aveugle et arbitraire de l’Etat, disons pour fixer les idées, l’intervention du type de celle préconisée par J.M. Keynes. Et il y a des formes d’intervention, ponctuelles et éclairées, qui doivent échoir à la puissance publique : ce sont celles qui sont compatibles avec le libre jeu du mécanisme des prix. Cesinterventions sont même nécessaires et souhaitables.

En 1938, le plan est considéré en France comme une voie moyenne entre le libéralisme de l’Occident et une économie bureaucratique et centralisée comme celle de l’URSS.
Il y sera question successivement du "Plan du travail", du "Plan de la C.G.T.", du "Rassemblement pour le Plan", et du "Plan français". Puis ce sera le "plan du C.N.R." (Comiténational de la résistance), puis le "plan de la Sécurité sociale" (qui perdure aujourd’hui en France).

Ce seront enfin les "plans quinquennaux" français. Le premier sera celui de Jean Monnet, de 1946 à 1952. Le premier Plan dit de modernisation et d’équipement a exprimé en chiffres et traduit en actions concrètes le dilemme "Modernisation ou Décadence". Ses objectifs sont de répondre à une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • les ecoles de pensee en science de lorganisation
  • Ecoles de pensée
  • Écoles de pensée
  • Les ecoles de pensées
  • Les écoles de pensées du management
  • Ecoles de pensée
  • Les Ecoles De Pensee Et La Demarche De Resolution
  • Les écoles de pensée en psychologie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !