Electre giraudoux

401 mots 2 pages
Dans un entretien accordé à André Warnod (Le Figaro , 11 mai 1937), Giraudoux déclara à propos d'Electre Je montre la lutte que mène une jeune fille pour la découverte d'un énorme crime. C'est si vous voulez une pièce policière ; mais considérée non du point de vue du détective, mais du point de vue du juge. L'action se déroule en une nuit, en douze heures. Au matin, la vérité est découverte. Partagez vous ce point de vue?.

Plan analytique
I [QUOI?] Une pièce policière
1 Un mystère dans un milieu familial

Giraudoux a fait de la mort d'Agamemnon un crime caché. (Voir exposition)
2 Une enquête et des découvertes progressives

C'est Electre qui enquête par des interrogatoires d'abord sur l'amant de sa mère, puis sur le meurtre de son père (II,5)
3 Une condamnation des coupables peu conventionnelle

En principe, le détective n'exécute pas les coupables à la fin du livre!
II [COMMENT?] Le point de vue
1 Le juge : un rôle ambigu

Electre joue le rôle du détective, et se prend pour une justicière. Mais est-ce elle le juge? Ce n'est pas clair. Le point de vue de l'écrivain se confond davantage avec celui du mendiant (voir Acte I, scène 3, c'est lui qui tranche le différent entre Electre et Clytemnestre).
2 Le juge fait part de son point de vue à des moments importants de la pièce

Il commente l'action en I,3 ; I,13, II 8 et II 9. C'est lui qui déclare Egisthe innocent Il permet au lecteur de devenir juge à son tour.
3 Mais son pouvoir est limité

Malgré sa sympathie pour Egisthe, il ne peut modifier le destin. aveugle.
III [Pourquoi?] fonction de cette intrigue
1 Adapter la tragédie au goût des contemporains

Le roman policier est à la mode au début du XXe siècle. Giraudoux le sait et s'en sert pour renouveler l'intérêt du récit
2 L'intérêt dramatique (suspense)

L'intrigue permet d'abord de créer une tension dramatique en échelonnant les révélations.
3 Intérêt psychologique

Les enquêtes permettent aussi d'approfondir les motivations des

en relation

  • Résumé bref du parrice de maupassant
    361 mots | 2 pages
  • Coupable
    654 mots | 3 pages
  • Hercule poirot
    1842 mots | 8 pages
  • Un deux trois a christie
    801 mots | 4 pages
  • Nouvelle
    677 mots | 3 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    813 mots | 4 pages
  • tpe sur l'eau
    2206 mots | 9 pages
  • L'encre et le sang
    3539 mots | 15 pages
  • Santa di niolu
    695 mots | 3 pages
  • Le caht qui a manger un chien
    628 mots | 3 pages
  • Obéissance
    2675 mots | 11 pages
  • Ucp4
    3710 mots | 15 pages
  • Projet d'activité presenter au cap petite enfance
    290 mots | 2 pages
  • LETTRE TYPE
    253 mots | 2 pages
  • Stage D'observation Consigne
    976 mots | 4 pages