Emmanuelle laborit

1505 mots 7 pages
Emmanuelle Laborit est née sourde, en France. Ses souvenirs des 7 premières années de sa vie ne sont pas chronologiques. Il n’y a que des anecdotes, des flashs, car elle ne comprenait pas le monde qui l’entourait. Ce monde lui paressait aussi bizarre qu’un mot. Son premier souvenir a été « J’ai poussé des cris, beaucoup de cris. Mes parents disaient que c’étaient des cris aigus d’oiseaux de mer. Alors, ils m’ont surnommée la mouette. »

Avec un orthophoniste, elle apprenait à oraliser. Mais à 7 ans, son père l’emmena dans un centre à Vincennes pour lui apprendre la langue des signes. « A partir de ce jour, je deviens une petite fille « bavarde » et rieuse. »

A 13 ans, elle va entrer à l’école pour sourds mais là il fallait absolument oraliser. Les signes étaient interdits. C’est à ce moment, qu’elle commença sa lutte pour que les signes soient autorisés mais rien n’y fait. Le langage des signes étant toujours considéré comme une sous langue. Entre 13 et 16 ans, Emmanuelle ne fait que des bêtises. Elle teste ainsi les limites qui lui sont imposées. Elle veut absolument être indépendante. Elle vole, sort et se révolte contre l’ostracisme social dont sont frappés les sourds. Pendant cette période de désarrois, va naître sa petite sœur qui deviendra une de ses meilleures confidentes. C’est le moment aussi où ses parents vont divorcer.

Quelque temps après, Emmanuelle se reprend en main et passe son bac. Elle ne le réussira pas. L’année après, elle le repasse et le réussit. Pendant ses examens un réalisateur - acteur va lui proposer de jouer dans une pièce de théâtre « Les enfants du silence. » Elle accepte avec joie.

En 1993, Emmanuelle reçoit un molière pour la révélation théâtrale. Ce fut une grande victoire car elle a prouvé au monde qu’une sourde était l’égale d’une « femme entendante. »

« Le mot handicap, je m’en fous. Il a toujours un côté négatif. Dans la vie, je me sens souvent exclue, pas handicapée. »

Elle s’amuse des médias qui accolent

en relation

  • Résumé emmanuelle laborit le cri de la mouette.
    324 mots | 2 pages
  • Le cri de la mouette
    2524 mots | 11 pages
  • Le cri de la mouette
    4101 mots | 17 pages
  • SqCriDeLAMouette
    5883 mots | 24 pages
  • Le cri de la mouette
    407 mots | 2 pages
  • Le cri de la mouette
    1180 mots | 5 pages
  • Fiche De Lecture Cri De La Mouette
    3449 mots | 14 pages
  • Le ri de la mouette
    502 mots | 3 pages
  • fiche de lecture
    1677 mots | 7 pages
  • Fiche De Lecture Cri De La Mouette
    3449 mots | 14 pages