En société justice et liberté sont-elles incompatibles?

Pages: 12 (2942 mots) Publié le: 18 juin 2013
Une société est faite d’individus, qui sont interdépendant et qui vivent grâce à ce que chacun produit. De plus, vivre en société permet de garder et entretenir ses caractéristiques humaines. Il est donc inenvisageable que l’humanité se passe d’une existence sociale car c’est pour elle une nécessité vitale. Or, les personnes d’une même société sont différentes et ces différences font que lasociété est porteuse de conflit. Des conflits, qu’elle ne peut pas régler seule, d’où pour le faire la nécessité de l’Etat. Un Etat qui gère des instances telles que la justice, qui est, elle, est chargée de faire respecter la loi, mais qui a également un second sens. La justice désigne également une norme ou un idéal de société qui détermine les devoirs envers autrui dans la vie. Elle définit ce quiest légitime de façon absolue. Mais cette justice en société est-elle incompatible avec la liberté ? Cette liberté qui peut très bien être celle de penser, de choix que celle d’action. Il y a des raisons objectives d’hésiter car si Platon dans son texte L’anneau de Gygès tire la morale qu’en société les hommes ne sont justes que par contrainte, et donc que dès qu’ils ont le choix, ils choisissentleur liberté à l’encontre de la justice, Rousseau lui, transmet à travers son texte Le contrat social, que la loi (et donc la justice) est la contrainte qui annule toutes les autres et donc qui permet la liberté de chacun. Alors que faut-il penser ? La justice et la liberté sont-elles totalement incompatibles ? N’est-ce pas paradoxale d’employer ces deux termes ensemble? Ou bien au contraire nesontelles pas plutôt indissociables ? La liberté pourrait-elle exister sans la justice ? Ne faut-il pas en fait que l’Etat lui-même, soit juste pour que ces deux termes se complètent ? Qu’ils aient un sens utilisé ensemble ?

En effet, la justice et la liberté sont deux choses totalement incompatibles et même plus, totalement indépendantes. Etre libre, a plusieurs signification. Tout d’abord nouspouvons être libre physiquement. Au sens physique, la liberté signifie qu’il y a une absence totale de contrainte. Dans ce cas, nous sommes libres d’agir et réaliser ce que l’on souhaite car rien ne s’y oppose. Ensuite, nous pouvons parler de liberté morale. Cette liberté suppose la responsabilité de nos actes et la possibilité de choisir entre le bien et le mal. Dans le christianisme par exemple,la liberté morale est fondée sur le libre-arbitre c’est-à-dire le fait de pouvoir choisir entre le bien et le mal. A cette condition, on peut être innocent ou coupable de pécher. Sans ce libre-arbitre, nous sommes déterminé à choisir, et donc non responsable. Hors, dans la religion chrétienne, avec le libre arbitre je suis coupable de mes choix. Or, ces libertés ont naturellement leur propreslimites, sans même que la justice n’agisse. En effet, il existe des contraintes auxquelles on ne peut échapper. Pour les libertés physiques par exemple, l’homme n’est pas libre de voler ou encore de marcher sur l’eau. Il est donc soumis au déterminisme naturel. Il convient donc de dire que la liberté physique consiste dans la spontanéité de ses mouvements conformément à sa nature même si la techniquepermet d’augmenter ses capacités physiques. Avec par exemple, l’invention de l’avion qui permet à l’homme de se déplacer dans le ciel. Et, pour les libertés morales, le déterminisme culturel cette fois-ci intervient. En effet, selon sa classe sociale, son âge, sa religion, notre façon de penser et de choisir n’est pas la même. Cette liberté que l’on appelle liberté intérieure est donc uneillusion. Spinoza, un célèbre philosophe néerlandais a d’ailleurs écrit à ce sujet « Les hommes ne se croient libres pour cette seule cause qu’ils sont conscients de leurs actions et ignorants des causes par où ils sont déterminés ». Les hommes ne sont donc déjà pas libres de part leur déterminisme culturel et physique sans même que la justice n’intervienne. De plus, en société les hommes ne sont...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'obéissance et la Liberté sont-elles incompatibles ?
  • L’hypothèse de l’inconscient est-elle incompatible avec la liberté?
  • L'obéissance est-elle incompatible avec la liberté ?
  • L’obéissance est-elle incompatible avec la liberté ?
  • liberté et justice
  • Liberté et justice
  • Les inégalités sont-elles toujours incompatibles avec la démocratie ?
  • justice et liberté

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !