Epicurisme

Pages: 2 (255 mots) Publié le: 21 mars 2013
Epicurisme

L'épicurisme est une école philosophique fondée à Athènes par Épicure en 306 av. J.-C. Elle entrait en concurrence avec l'autre grande pensée del'époque, le stoïcisme, fondé en 301 av. J-C. L'épicurisme est axé sur la recherche d'un bonheur et d'une sagesse dont le but est l'atteinte de l'ataraxie, latranquillité de l'âme. C'est une doctrine matérialiste et atomiste.
Son héritage a été revendiqué par le matérialisme moderne (Marx notamment). Le but del'épicurisme est d'arriver à un état de bonheur constant, une sérénité de l'esprit, tout en bannissant toute forme de plaisir non utile (prolongé ou non).L'épicurisme est aussi désigné par métonymie comme l'école du Jardin, Épicure ayant établi son école dans un petit jardin acquis à Athènes.
L'épicurisme professe que pouréviter la souffrance il faut éviter les sources de plaisir qui ne sont ni naturelles ni nécessaires. Il ne prône donc nullement la recherche effrénée du plaisir,comme beaucoup le pensent à tort. Cette vision erronée, favorisée il est vrai par des personnes comme Horace, qui se définissait lui-même comme un « porc dujardin d'Épicure », a été soulignée par l'Église catholique, qui rejetait le matérialisme de cette philosophie.

Auteurs :
- P. Boyancé
- A.- J. Festugière
-P. Nizan
Citations :
« L'homme qui a l'âme en paix n'est importun ni à lui-même ni aux autres. »
Epicure
« Il est évident que le discours long et lediscours bref aboutissent au même. »
Epicure
« Le plaisir n'est pas un mal en soi, mais certains plaisirs apportent plus de peine que de plaisir. »
Epicure
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Epicurisme
  • Épicurisme
  • Epicurisme
  • Épicurisme
  • Épicurisme
  • epicurisme
  • Stoïcisme et epicurisme
  • Stoicisme et epicurisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !