Est-il absurde de désirer l'impossible?

Pages: 2 (417 mots) Publié le: 10 janvier 2011
Nombre de mots de la langue française
La définition même de « mot » fait difficulté, ce qui vide de sens la question de la « richesse » relative du vocabulaire des diverses langues : les languesdites « agglutinantes », par exemple, peuvent créer une infinité de « mots » dont chacun équivaudrait pour nous à une phrase entière. Est-ce que j’utilise plus de « mots » si je dis melting pot ou rayonde soleil que si je dis creuset ou sunray ?
Si l’on parle de la langue française (ou anglaise), de quoi s’agit-il ? Prend-on en considération tous les domaines, toutes les époques, tous les niveauxde langue ? Il est impossible de fournir un dénombrement de l’ensemble des formes qu’offre une langue : certaines (comme dans le cas de tous les verbes que l’on peut composer avec le préfixe re-)n’ont qu’une existence virtuelle ; chaque jour, d’autres se créent ou disparaissent de l’usage. Le vocabulaire spécialisé des sciences est en constant développement : le Dictionnaire de la chimie de Duval,loin d’être exhaustif puisqu’on distingue plus de 100 000 matières colorantes, comptait déjà 26 400 entrées en 1935, mais plus de 70  000 en 1977 !
Tout ce que l’on peut dénombrer, ce sont les«entrées» constituant les nomenclatures des divers dictionnaires, les formes qu’ils enregistrent, choisies par les éditeurs selon l’idée qu’ils se font des besoins de l’utilisateur et selon des principes quileur sont propres : une entrée générale pour une même forme ou une par sens, syntagmes composés en plus des formes simples, etc.
Fondés sur des enquêtes de fréquence, le « français fondamental » etle « français élémentaire » comptent respectivement un peu plus de 1 000 à 3 000 entrées. Les dictionnaires scolaires destinés aux élèves de 8 à 14 ans en comptent de 2 000 à 20 000, le Trésor de lalangue française environ 100 000 (non compris les dérivés intégrés aux articles), les grands dictionnaires encyclopédiques environ 200 000 (y compris les noms propres).
Quant aux dictionnaires de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Est t'il absurde de désirer l'impossible ?
  • Est-il absurde de désirer l'impossible ?
  • Est-il absurde de désirer l'impossible ?
  • Est-il absurde de désirer l'impossible ?
  • Est-il absurde de désirer l'impossible ?
  • Est-il absurde de désirer l'impossible ?
  • Est-il absurde de désirer l'impossible?
  • Est il absurde de désirer l'impossible ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !