Etude qualitative

1707 mots 7 pages
Introduction :

La gestion des connaissances est présentée aujourd’hui comme un enjeu majeur du fonctionnement des organisations pour développer des capacités d’innovation considérées comme des sources d’avantage concurrentiel sur des marchés de plus en plus compétitif. Nous montrons que l’initialisation d’un processus de création de connaissances nouvelles s’appuyant sur le développement d’une infrastructure d’information géographique professionnelle joue un rôle moteur pour l’adoption des technologies de l’information géographique dans les entreprises et surtout en matière de segmentation stratégique et opérationnelle Définition de SIG

Structure des SIG
Les SIG sont composés de couches multiples :
· Bases de données spatiales et attributs intégrés
· Un système de gestion des bases de données (SGBD)
· Middleware de requêtes géographiques
· Fonctions appliquées (manipulation, analyse)
· interfaces utilisateurs

Les données sources pour les SIG
Les données cartographiques nécessaires au fonctionnement des SIG peuvent être dégagées:
· De cartes papier, difficiles à numériser
· De bases de données existantes, posant des problèmes de qualité, copyright, de méta-data
· Des techniques de télémétrie, enregistrement continu (monitoring de l’aire)
· Des techniques de télédétection, enregistrement périodique (LANDSAT, SPOT)
· Des données GPS et instruments à saisie numérisée (topographie)
· D’Internet, mais la qualité des données est alors à contrôler
Les utilisations des SIG
Les SIG ont de nombreuses applications, qui historiquement sont apparues à peu près dans l’ordre ci-dessous :

-Gestion des conduites hydrauliques, du réseau routier, de l’habitat et de l’urbanisation,…, gestion du« business » (Géomarketing), les SIG ont pour fonctions d’inventorier (le passé) en décrivant l’organisation spatiale des phénomènes, de comprendre (le présent) par la modélisation les phénomènes, de prévoir (le futur) par la simulation et l’optimisation.
Ils

en relation

  • Étude qualitative
    822 mots | 4 pages
  • Étude qualitative
    2019 mots | 9 pages
  • Etude qualitative
    1878 mots | 8 pages
  • Etude qualitative
    30500 mots | 122 pages
  • Etude qualitative
    1643 mots | 7 pages
  • Étude qualitative
    2412 mots | 10 pages
  • Étude qualitative
    254 mots | 2 pages
  • Etude qualitative
    294 mots | 2 pages
  • Etude qualitative
    2514 mots | 11 pages
  • Étude qualitative
    1165 mots | 5 pages