Faut il lutter contre la montée de l'irrationalité ?

Pages: 6 (1449 mots) Publié le: 11 janvier 2011
Faut-il lutter contre la montée de l’irrationnel ?

A toutes les époques l’homme a été séduit, apeuré, attiré ou au contraire a repoussé, critiqué l’irrationnel.
Dans tous les cas, il n’est jamais resté indifférent.
Comme le pose le sujet « Faut-il lutter contre la contre la montée de l’irrationnel ? ».
Tenter de répondre à cette question passera obligatoirement par une brève définition del’irrationnel afin de cerner le sujet et de fixer le contour de sa problématique.
Comment critiquer la thèse de l’auteur ? Que reste-t-il si le domaine de l’irrationnel est supprimé ? L’avancée de la science permet elle de faire échec à l’irrationalité ou au contraire pose- t-elle d’autres questions ?
Les réponses à ces interrogations une fois faite, pourquoi est-il primordial, ou tout du moinsnécessaire de laisser une place à l’irrationnel ? Pourquoi ne faut-il pas tout expliquer ?
Avant d’entrer plus loin dans le développement du débat, il convient d’ores et déjà d’exclure la religion, d’abord parce que l’auteur ne l’a pas abordé et ensuite parce qu’il s’agit d’une conviction personnelle souvent source de polémique.

L’irrationalité c’est donner une valeur quasi-scientifique à desévénements donnés, c’est à dire une valeur réelle, une vérité ne subissant pas la désapprobation, à des événements que la science ne démontre pas.

Y-a-t-il une montée de l’irrationnel ? L’auteur ne démontre en aucun cas une « montée », il ne fait que faire l’étalage d’une succession de faits ou d’évènements a priori irrationnels. Il ne démontre pas par des exemples concrets une montée enpuissance.
Que ce soit en 1974/1976 ou en 2010, il n’y a pas de « montée » mais juste une continuité ou un déplacement de l’irrationalité. Robert Debré mentionne le XVIII° et XIX° siècle comme période d’accalmie. Peut être oublie-t-il l’impact du moine guérisseur Raspoutine auprès de la famille impériale Russe lorsqu’il sauva plusieurs fois la vie du fils hémophile ; mais aussi la naissance duspiritisme au milieu du XIX° siècle.
Au début du Moyen-Age on attendait la fin du monde pour l’an mille, aujourd’hui l’an 2000 est passé et le monde est encore là, malgré les bugs informatiques lors de son passage, et aujourd’hui nous sommes comme des Mayas attendant un événement majeur pour décembre 2012. Qu’en aurait pensé l’auteur Debré ? superstition sans doute sauf qu’il est scientifiquement envisagéque l’astéroïde 99942 Apophis passe à proximité de la terre en avril 2029 puis le 13 avril 2036, non pas un vendredi mais un dimanche. Ce bref exemple montre comment la science prend le relais d’une peur, d’une croyance qui jusqu’à présent n’était qu’irrationalité.
Pour ne citer qu’un dernier exemple, aujourd’hui tout le monde s’accorde pour dire que la terre est ronde mais rétrospectivement neparaît-il pas normal que tout le monde, à des époques éloignées, ait pu penser que la terre était plate ? En effet, sans connaître la loi de la gravité, il ne pouvait pas en être autrement, sauf pour un visionnaire qui n’avait pas peur de mourir sur le bûcher. En d’autres termes, la science a pour conséquences de mettre une logique sur des croyances infondées et irrationnelles à un moment donné.Ce sera vu plus loin, mais l’irrationnel est bien souvent le précurseur du rationnel.
Lorsque l’auteur a écrit contre l’irrationnel, heureusement pour Léonard de Vinci et Jules Verne que l’hélicoptère, le sous-marin et la fusée avait été inventés sinon ils auraient été vivement critiqué par l’auteur. Les visionnaires d’autan sont devenus les génies d’aujourd’hui.

Pourquoi ne faut- il paslutter contre la « montée » de l’irrationnel ?
Il semble que seuls les philosophes et les intellectuels trouvent là un sujet de discussion intéressant, quant au monde scientifique il s’y attache soit en démontrant une supercherie soit en concluant qu’à l’heure actuelle il n’y a pas d’explication.
Que dire des magnétiseurs, des radiesthésistes, des guérisseurs et rebouteux ?
Ceux qui n’y...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faut-il lutter contre les inégalités
  • Faut-il lutter contre les cycles conjoncturelles ?
  • faut-il baisser le coût du travail pour lutter contre le chômage
  • Faut-il préférer l'inflation ou la désinflation pour favoriser la croissance et lutter contre le chômage?
  • Lutter contre les dysfonctionnements economiques
  • La tolerance pour lutter contre les prejugés
  • Comment lutter contre les discriminations
  • Lutter contre l'islamophobie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !