Faut-il rglementer les marchs ?

1596 mots 7 pages
Faut ' il réglementer les marchés ?

La crise financière actuelle, nous montre d’une certaine manière que la réglementation publique est insuffisante voir peu efficace, ce qui signifie que les marchés financiers doivent être plus réglementés. Un marché ne peut fonctionner correctement que si des règles sont mises en place pour encadrer le comportement des acteurs.
Ce sujet s’intéresse à la France de 2000 à nos jours. Un marché réglementé, est un marché sur lequel se négocient des contrats à terme et d’option. La réglementation est souvent exercée par l’Etat directement ou par l’intermédiaire d’autorités administratives publiques qui peuvent être plus ou moins indépendants.
L’autorité réglementaire a pour objectif l’efficacité économique. L’existence de défaillance du marché justifie l’intervention publique. L’Etat doit donc par la réglementation influencer sur le comportement des firmes et des acteurs. La problématique consistera à voir si les marchés français ont besoin d’être plus réglementés pour être plus efficaces.
Dans une première partie nous montrerons que les marchés français ont besoin d’être réglementés, puis dans une seconde partie nous verrons qu’une réglementation trop importante s’avère inefficace.

Jean GADREY, économiste français, explique que la réglementation des marchés est un moyen qui permet de lutter contre le piratage par exemple des CD ou marques, en sanctionnant les fraudeurs. Sans réglementation, les acteurs seraient tentés de prendre des risques, de tricher etc... C’est pourquoi selon GADREY, nous avons besoin d’institutions réglementées pour faire respecter les droits de propriété, d’informer les consommateurs etc… (cf. document 5).

Depuis fin 2004, un système de droit à polluer a été lancé en France, puis en Europe. Le principe de ce marché de droit à polluer, est que chaque pays distribue des autorisations d’émission de CO2 à l’industrie. Le but étant de les pousser à investir dans

en relation

  • les grands arrêts en droit administratif
    14006 mots | 57 pages
  • les sources du droit
    10002 mots | 41 pages
  • méthode fiche d'arret
    13991 mots | 56 pages
  • monnaie 2
    18085 mots | 73 pages
  • rs la poste
    5131 mots | 21 pages
  • CREATION ENTREPRISE
    7556 mots | 31 pages
  • Le commerce international
    1358 mots | 6 pages
  • droit adm actes individuels
    22121 mots | 89 pages
  • Economie monétaire
    23906 mots | 96 pages
  • Rapport de stage:
    3447 mots | 14 pages