Faut-il se libérer du désir

3069 mots 13 pages
Par sa proximité apparente avec la passion, on peut avoir le sentiment que le désir constitue une aliénation qui se présenterait, comme beaucoup d’aliénations, sous les traits positifs d’une réalisation personnelle libre et plaisante. Mais alors, comme pour toute aliénation, la seule attitude cohérente serait de tenter de s’en libérer pour reprendre son autonomie et n’agir que conformément à sa volonté. Pourtant, avant de tracer ainsi un trait sur le désir, il semble nécessaire de se demander pourquoi on le conçoit ainsi comme une aliénation car, après tout, il peut aussi être conçu comme cette énergie qui permet de dépasser la simple évidence de comportements uniquement dictés par la raison, dont on sait qu’elle peut facilement avoir la vue basse. Aussi pourrait on soupçonner que derrière la condamnation du désir se cache peut être une certaine tendance à ne pas vouloir franchir certains caps, et à demeurer dans un périmètre suffisamment défini pour qu’on puisse s’y sentir en sécurité. Ainsi, deux options semblent s’offrir à nous : soit on tente de se libérer du désir parce qu’il pèse sur nous et nous contraint, soit on considère au contraire que c’est le désir qu’il s’agit de libérer, car ce serait les valeurs mêmes qui le condamnent qui constituent la plus grande aliénation. Deux options qui semblent diamétralement opposées, qui ont chacune un ensemble de raisons qui semblent les justifier, et qu’il nous faut examiner pour tenter de discerner ce qui permettra, en dernier lieu, de définir la liberté.

1 - Le désir conçu comme une aliénation dont il faudrait se libérer.

A – Si le désir est un manque, peut on imaginer s’en débarrasser en le comblant ?

On peut penser que si le désir exprime le manque d’un objet, il suffise d’obtenir cet objet pour que le manque disparaisse. C’est après tout ce genre de traitement du manque que semble proposer, si on la considère de manière un peu superficielle la philosophie cynique. En effet, les diverses anecdotes qui nous

en relation

  • Faut-il libérer le désir ou se libérer du désir ?
    657 mots | 3 pages
  • Faut-il se libérer du désir ou libérer le désir
    301 mots | 2 pages
  • Faut-il libérer le désir ou se libérer du désir ?
    1447 mots | 6 pages
  • Faut-il libérer le désir ou se libérer du désir ?
    786 mots | 4 pages
  • Faut-il se liberer du desir ?
    302 mots | 2 pages
  • Faut il se libérer du désir?
    699 mots | 3 pages
  • Faut-il libérer le désir ou se libérer du désir ?
    287 mots | 2 pages
  • Faut il se libérer du désir
    303 mots | 2 pages
  • faut il se liberer du desir
    598 mots | 3 pages
  • Faut il se libérer du désir ou libérer les désirs ?
    1865 mots | 8 pages