Flux de tresorerie

Pages: 19 (4706 mots) Publié le: 26 juin 2012
État des flux de trésorerie

Document pédagogique par Pascal RAYMOND, stagiaire au service de l’enseignement des Sciences comptables sous la direction du professeure Andrée LAFORTUNE. Revisé par Guylaine HOUDE, chargée de cours, Mars 2002. Révision août 2002.




Introduction

L'état des flux de trésorerie (ÉFT) est un état financier qui permet de fournir des renseignements sur lavariation des flux de trésorerie pour un exercice donné, information que le bilan et l'état des résultats ne fournissent pas directement. Les utilisateurs cherchent à savoir d'où proviennent les liquidités de l'entreprise et comment elles ont été utilisées. L'ÉFT est aussi utilisé pour déterminer si l'entreprise dispose de suffisamment de liquidités pour poursuivre ses activités à long terme car, uneentreprise peut être rentable mais éprouver des problèmes de liquidités qui peuvent nuire à la continuité de son exploitation.

Toute entreprise est tenue de présenter un ÉFT pour chaque exercice à moins que l'entreprise ne soit pas une société ouverte et que les informations reliées à la trésorerie soient évidentes ailleurs dans les autres états financiers ou par voie de note. Lesrecommandations de la nouvelle norme s'appliquent aux exercices ouverts à compter du 1er août 1998 et l'adoption anticipée est encouragée.

2. Composition des flux de trésorerie

Les flux de trésorerie comprennent les espèces et les quasi-espèces. Les espèces sont composées des fonds en caisse et des dépôts à vue qui sont disponibles en tout temps. Celles qui sont affectées à une fin particulière etqu'on ne peut utiliser pour les activités courantes de l'entreprise ne font pas partie des espèces. Les découverts bancaires concernant aussi la gestion des liquidités, ils peuvent être inclus dans les espèces lorsqu’il y a souvent des fluctuations entre le découvert et le disponible. Les quasi-espèces, pour leur part, sont composées des placements à court terme. Ces derniers doivent être trèsliquides et facilement convertibles en argent. De plus, il ne faut pas qu'il y ait de risque que la valeur du placement à court terme varie de façon significative. La valeur doit donc être relativement stable à court terme. À titre d'indication, un placement à court terme est généralement inclus dans les quasi-espèces si son échéance est proche, c'est-à-dire, inférieure ou égale à trois mois. Lestitres de capitaux propres sont exclus des quasi-espèces.

Avant même de dresser l'état des flux de trésorerie, il est possible de déterminer quelle a été la variation des flux de trésorerie pour un exercice. Nous utiliserons les états financiers de Société XYZ inc. pour illustrer le calcul de la variation des flux de trésorerie et les étapes à suivre afin de dresser l'état des flux de trésorerie.Voici les états financiers de Société XYZ inc. :
Société XYZ inc.
État des résultats
Pour l'exercice terminé le 31 décembre 19x7
| | |$ |
|Chiffre d'affaires | |2 200 000 ||Charges d'exploitation | | |
| | | |
| Coût des marchandises vendues | | |
| Stocksau début |286 000 | |
| Achats |1 560 000 | |
| Stocks de la fin |(340 000) |(1 506 000) |
|Bénéfice brut...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • flux de tresorerie
  • Les tableaux de flux de trésorerie
  • Tableau de flux de trésorerie
  • Analyse des tableaux de flux de trésorerie
  • Tableau des flux de tresorerie
  • Tableau des flux de trésorerie
  • Analyse du tableau de flux de trésorerie cas france télécom
  • Flux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !