Gaergagre ragae

Pages: 2 (302 mots) Publié le: 10 mai 2011
garagrg k ki jqiv kqk ok ckfka kgkkagr kgkkegkkgkrgk i ii ji i i i i jij h h h g gg yh h u u hu hu huh h j jji h gyfg tg huyg ygygygyghyu h iu j ui u uu u u iu i ijv j jj j jj jj jj j j j jj j jj j jj jj j j jj jj k j ijj iw kqd f ff ff f f f f ff f f f ff ff f fff hvdfsvhjhvhvh h hj h h h hh h h h hh j j hj h h kjb uhiuh gyu h hu hu hu hjuh uh uhg ygh hn g hyn jgb bbn dnn jd v jdj jn jiu ju hu hiuh uhuh huhhuu hh ji j i i i ii ioo ioo o i i i i i i i i k ii i ii ij ij ij ij ijij i jij ij i jioi oPersonnification de la mer (F : sein M : lutteur, frère)

Jeu sur un paradoxe : ils s'aimentet se détruisent.
Homme, nul n'a sondé le fond de tes abimes;
O mer, nul ne connait tes richesses intimes,
Inversion
Chiasme : Olutteurs eternels, O frères implacables!

L’homme et/est/hait la mer

Début=idéal Fin=spleen
Opposition 1ère et dernièrestrophe => Antithèse
Combat éternel

Mer=mère => Charles aimait sa mère éperdument et la détestait car aimait pas le beau père.

Cepoème exprime la fascination de l’auteur pour la mer qu’il croit à notre image. Pour nous le faire sentir il a organisé le poèmeselon une structure en miroir où l’homme regarde son double comme un frère à la fois jumeau et ennemi.
p po po po popo o o oo op
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !