Gpec

3925 mots 16 pages
IHEM
POLITIQUE RH M1

LA NOTION DE CAPITAL HUMAINE
Charles-Henri Besseyre des Hortsnn Professeur Associé, HEC ParisnSenior Advisor Obea Le capital humain au cœur de la performance de l’entreprise : Une conviction d’abord, une certitude à renforcer ensuite

Le capital humain, un concept critiqué A l’heure où beaucoup d’observateurs s’interrogent sur les décisions de restructurations que vont prendre en cette fin d’année 2012 certaines entreprises dans des secteurs aussi différents que l’automobile, les banques ou les télécommunications, il semble paradoxal de s’intéresser à la relation entre la qualité du capital humain et la performance de l’entreprise mais le pari est fait ici que les DRH peuvent transformer une conviction en une certitude susceptible de les aider à faire sortir les autres décideurs de l’entreprise de leur « carré du court-terme » dans les comités de direction ou autres instances de gouvernance. Le concept de capital humain doit beaucoup à l'article fondateur du prix Nobel T. Schutz2, en 1961, qui définit le capital humain comme la somme des compétences, de l'expérience et connaissances. Les travaux d'un autre prix Nobel G. Becker complètent en 1964 cette première définition en y rajoutant la personnalité, l'apparence et la réputation et montrent que l'entreprise est un lieu de formation et d'investissement en capital humain. Mais ces définitions du capital humain apparaissent souvent comme trop éloignées de la réalité vécue par les hommes et les femmes de l’entreprise qui ne se perçoivent pas, à juste titre, comme un capital que l’on peut accumuler et/ou céder au gré de la situation de l’entreprise. Ce qui est ici critiqué est une vision purement quantitative du capital humain conduisant, par exemple, certains dirigeants à être récemment mis en examen pour ne pas avoir pris en compte des risques qualitatifs associés aux individus dans des cas de changements majeurs. Or le concept du capital humain peut être ici compris comme l’ensemble des

en relation

  • Gpec
    2462 mots | 10 pages
  • GPEC
    1671 mots | 7 pages
  • Gpec
    1662 mots | 7 pages
  • Gpec
    1392 mots | 6 pages
  • Gpec
    1155 mots | 5 pages
  • La gpec
    2606 mots | 11 pages
  • Gpec
    10205 mots | 41 pages
  • Gpec
    1467 mots | 6 pages
  • Gpec
    2008 mots | 9 pages
  • Gpec
    9839 mots | 40 pages