Histoire

8666 mots 35 pages
!!!!!ppThème n°1 : historiens et les mémoires de la 2nd guerre mondiale en France.
Chapitre 1 : la mémoire résistante (1944-1970).
- 1944 : libération de la France. - 1945 : procès de Pétain et de Laval. - 1951-1953 : Armistice et mise en place des lois d’amnistie pour les collaborateurs. - 1960 : inauguration du mémorial de la France combattante. - 1964 : transfert des centres de Jean Moulin au panthéon. I. A la libération s’élabore le mythe résistancialiste.
- A. Durant l’occupation des français divisé. Durant l’occupation Allemande, des français divisé. Après la défaite de 1940, le maréchal Pétain, chef du régime de Vichy, collabore avec l’occupant nazie. La plus part des 42 millions de français subissent l’occupation allemande et attendent la fin « des années noires ». Cependant, certains collabore activement (ainsi 55 000 français s’engage dans les forces du régime de Vichy), tandis que d’autre s’implique dans des actes de résistance. Une carte de la résistance a ainsi permis de dénombrer 202 851 français comme combattant de la résistance.
- B. L’épuration. A la libération, Charles de Gaules choisit de faire du régime de Vichy une parenthèse. En effet, il veut montrer au allié que la France est une république unie restaurée. Dès 1944, l’épuration commence contre ceux qui ont collaborés avec l’occupant. D’abord sauvage, elle provoque l’exécution de 9000 personnes par la foule ainsi que la tonde des femmes accusés de collaborations. Le gouvernement met en place une épuration légale : 50 000 personnes sont condamnés pour intelligence avec l’ennemi.
- C. La résistance. Toute les forces politiques, notamment les gaulliste et les communistes fond de cette période une lecture héroïque. La mémoire officiel aborde très peu les crimes du régime de Vichy, en particulier la participation active de l’administration français a la déportation des juifs de France. En effet, toute la France est présenté comme résistante.
II. L’éclatement des mémoires

en relation

  • Histoire histoire
    2398 mots | 10 pages
  • Histoire
    912 mots | 4 pages
  • Notre histoire
    310 mots | 2 pages
  • Histoire
    4105 mots | 17 pages
  • Histoire
    679 mots | 3 pages
  • Histoire
    1805 mots | 8 pages
  • Histoire
    981 mots | 4 pages
  • Histoire
    557 mots | 3 pages
  • Histoire
    1877 mots | 8 pages
  • Histoire
    879 mots | 4 pages