Idée d’une histoire universelle, de kant

Pages: 5 (1059 mots) Publié le: 26 avril 2012
Commentaire de texte

Texte : Idée d’une histoire universelle, de Kant





Dans cet extrait tiré d’Idée d’une histoire universelle, de Kant, est abordé le thème de la justice au sein d’une société, de la nécessité d’une autorité supérieure, d’un maître. Ce maître, selon Kant, est indispensable parce qu’il permet de limiter la liberté de chacun pour mieux la conserver. En effet, laliberté sans maître serait sujette aux excès des Hommes, empêchant ainsi celle des autres, car les Hommes tombent dans l’excès par nature. Quelle société s’approche le plus d’un idéal de justice ? Si le « maître » n’est qu’humain, il tomberait aussi dans l’excès, c’est pourquoi Kant établit aussi la justice et le droit en maître, pour faire régner la démocratie et non état despotique.
Pourquoil’Homme a besoin d’un maître ? Pourquoi la justice est un idéal inaccessible ? L’Homme ne peut-il pas prétendre à une évolution lui permettant de se contrôler sans la nécessité d’un maître ?

Kant souligne dès le début la difficulté de mettre en place la justice et la société, parce que l’Homme sortant de son état initial, son état de nature, il n’est pas forcément prêt à avoir un maître qui limite saliberté.
Kant justifie donc la nécessité d’un maître par le fait que l’Homme abuse de la liberté qui lui est offerte si elle n’est pas limitée, mais il souligne aussi que l’Homme est un être « raisonnable » et qu’il est capable de réfléchir sur lui-même dans cette situation. Ainsi, il explique que l’Homme veut bien une « loi » pour limiter la liberté, mais surtout celle des autres car sonégoïsme prend le dessus pour conserver tout de même ses intérêts. C'est à dire que même si l'homme peut faire certaines concessions pour la vie en société, il ne se dépossédera pas volontairement de sa liberté individuelle et des atouts donnés par la nature.
Pour Kant il faut donc un « maître » qui renonce à ses intérêts, qui encouragerait l'homme à se battre et à défendre des idées universelles deliberté, au service de la société, dans le but de créer une société juste où la liberté des uns respecte celle des autres.
C’est ainsi que Kant amène la question « Mais où va-t-il trouver ce maître ? »
L’auteur répond directement « Nulle part que dans l’espèce humaine »  tout en soulignant que s’il fait parti de l'espèce humaine, il est lui aussi à priori un humain qui a aussi besoin d'un« maître » à son tour, comme la justice. Donc « le chef suprême doit être juste pour lui même » tout en conservant sa qualité d'homme, il doit être juste et ne pas se laisser gouverner par ses pulsions ou ses désirs. Il doit lui même respecter le règlement qu'il établit et ces lois doivent limiter une liberté naturelle destructrice pour une société.  Kant appuie ce constat : « De quelque façon qu'il s'yprenne, on ne conçoit vraiment pas comment il pourrait se procurer pour établir la justice publique un chef juste par lui-même ». C'est à dire que trouver un « maître » dans l'espèce humaine revient à l'injustice : c’est un cercle vicieux. Surtout dans le cas où le chef est autoproclamé ou quand ce sont des groupes qui sont les plus puissants au sein de la société qui monopolisent le pouvoir, se plaçantainsi au dessus des lois, n’ayant personne de plus puissant pour les faire respecter.
Kant nous montre donc la complexité de trouver un maître pour gérer la liberté des hommes.
C’est pourquoi Kant évoque maintenant les lois, qui seraient indispensables pour faire régner la justice, et qui seraient la solution s’approchant le plus de l’idéal de liberté de justice et de droit. En effet, s’il nepeut exister de moyen pour faire régner l’autorité des lois sur les chefs chefs, il semblerait que les lois constituent le seul maître pour assurer la justice.
De ce constat, il conclue que la « solution parfaite n’existe pas », en faisant la métaphore « le bois dont l'homme est fait est si noueux qu'on ne peut y tailler des poutres bien droites ». Il veut dire par là que l’Homme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Kant, idée d'une histoire universelle
  • Idée d'une histoire universelle au point de vue cosmopolitique, Kant.
  • Kant
  • Kant: idée d'une histoire universelle au point de vue cosmopolitique. (1784)
  • Kant, idée d'une histoire universelle au point de vue cosmopolitique
  • Emmanuel Kant Proposition Plan Idée d'une Histoire universelle Proposition 1
  • Idée d'une histoire universelle d'un point de vue cosmopolite de kant

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !