Innovations et progrès technique

Pages: 7 (1624 mots) Publié le: 17 avril 2011
Innovations et progrès technique

Pour Adam Smith (1723-1790), la richesse des nations est principalement due à " l’accroissement des capacités productives ". La variation du revenu national dépend donc de la quantité des facteurs travail et capital engagés dans l’activité productrice. Dans les années soixante, de nombreux économistes ont utilisé la fonction de production de Cobb-Douglas.Celle-ci décrit un phénomène particulier : à un instant t donné, la production ( Q ) est fonction des facteurs de production ( K et L ), respectivement liés à leur élasticité face à la demande ( a et a - 1 ), soit :
Q(indice t) = L(exposant a) . K(exposant a - 1)
Le progrès technique constitue, aux côtés du travail et du capital, un déterminant essentiel de la fonction de production, et donc de lacroissance d'une entreprise ou d'une économie. Il permet d'améliorer en permanence la productivité globale des facteurs de production : c'est-à-dire soit de produire plus avec la même quantité de facteurs de production (gains de productivité), soit de produire autant avec moins de facteurs de production (par exemple pour ménager l'environnement), soit de produire des biens et services nouveaux(innovation).

L'innovation est l'un des principaux moyens pour acquérir un avantage compétitif en répondant aux besoins du marché. Innover, c'est créer de nouveaux produits, développer des produits existants, mais aussi, optimiser son système de production, adopter les dernières technologies issues de la recherche fondamentale comme de son département de recherche et développement. Il existeprincipalement deux niveaux d'application de l'innovation dans l'entreprise :

Malthus : en régime naturel, la natalité est telle que le nombre des êtres humains tend à progresser de façon plus rapide que la quantité de nourriture.

Marx : Kme = système dynamique dont la loi constitutive est l’accumulation du K
Crises : croissance liée à l’accumulation du K mais parfois, suraccumulation du K argent(argent ne trouve plus où s’investir…)/ productif (machines laissées en jachère)/ marchandises.
* L’histoire du Kme est scandée par des vagues successives de suraccumulation liées à des grappes d’innovation => dévalorisation du K : baisse des salaires et des prix, fermetures d’usines…
Sans progrès technique, l’accumulation du K rencontre périodiquement la limite de la pop° activedisponible (pénurie de main d’œuvre [trop de machines et pas assez de main d’œuvre], hausse des salaires). Mais la mission historique du Kme est de révolutionner sans cesse les forces pductives : selon Marx, le progrès technique
* Permet d’économiser des forces de travail
* = mécanisation du processus de production se traduisant par la hausse de la composition organique de K 
* Compositionvaleur : c/v = K constant / K variable = (les moyens de production et les matières premières) / salaires
* Composition technique : k/l = moyens de production / travail nécessaire pour les mettre en œuvre
Baisse tendancielle du taux de profit

“Clio and the Economics of QWERTY”, Paul David : exemple de la diffusion aux Etats-Unis du clavier QWERTY au détriment de la technologiealternative, le clavier DVORAK, pourtant réputé plus ergonomique. Une entreprise préférera toujours investir dans le même type de clavier que les autres entreprises, pour une raison évidente : avoir un type de clavier différent de celui des autres entreprises induit des coûts d’adaptation pour les nouveaux employés qui auront tous été formé à partir de l’autre modèle. 
Spontanément, l’évolutiontechnologique peut se trouver prisonnière d’un sentier sous-optimal. En effet, un « accident historique » (le fait que le clavier QWERTY ait été le premier à sortir sur le marché, ou autre) peut faire qu’une technologie sous-optimale se répande au détriment d’une technologie supérieure. Si toutes les entreprises utilisent le clavier QWERTY, il est trop couteux pour moi d’utiliser le clavier DVORAK et en...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Progrès technique, 
innovation et concurrence
  • Fiche sur progrès technique et innovation
  • Innovations et progres technique
  • Innovation, progres technique et accumulation
  • Le progres technique
  • Progrès technique
  • Ses progrès technique
  • Le progres technique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !