integration europeenne

342 mots 2 pages
L’Union européenne (UE) telle que nous la connaissons aujourd’hui est née en 1952 sous la forme de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA). Les pays fondateurs étaient la Belgique, l’Allemagne, la France, l’Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas. Il s’agissait de soustraire les ressources - le charbon et l’acier - qui avaient été vitales lors des deux guerres mondiales de toute souveraineté nationale afin de préserver une paix durable.

Encouragés par leur réussite, ces mêmes six pays décidèrent rapidement d’intégrer d’autres pans de leurs économies, tels que l’agriculture, dans le but de lever les barrières commerciales et de constituer un marché commun. En 1958, ces six États ont fondé la Communauté économique européenne (CEE) et la Communauté européenne de l’énergie atomique (Euratom). Une fusion des trois Communautés a été opérée en 1967. D’autres pays européens ont adhéré ultérieurement aux Communautés européennes (CE) ou, depuis le traité de Maastricht (1993), à l’Union européenne, en plusieurs vagues d’adhésion.

Le traité de Lisbonne, qui est un traité de révision et non un traité constitutionnel, est entré en vigueur le 1er décembre 2009. Il modifie le traité sur l’Union européenne (traité « de Maastricht ») et le traité instituant la Communauté européenne (traité « de Rome »). Il crée un nouveau cadre institutionnel visant à rendre l’Union européenne plus démocratique, plus transparente et plus efficace. Il vise également à renforcer la cohérence et la visibilité de l’action de l’UE dans le monde.

Dans ce contexte, l’intégration signifie que les pays prennent des décisions communes sur de nombreux sujets, adoptent des politiques dans des domaines très variés, allant de l’agriculture à la culture, des questions liées à la consommation à la concurrence, de l’environnement et l’énergie au transport et au commerce.

Le Marché unique devait être formellement achevé à la fin de 1992, mais des avancées doivent encore survenir dans

en relation

  • Integration européenne
    3901 mots | 16 pages
  • Intégration européenne
    2572 mots | 11 pages
  • Intégration européenne
    1700 mots | 7 pages
  • Integration européenne
    1689 mots | 7 pages
  • Intégration européenne
    6092 mots | 25 pages
  • Integration économique européenne
    3526 mots | 15 pages
  • L´intégration européenne de la turquie
    2492 mots | 10 pages
  • intégration économique européenne
    2528 mots | 11 pages
  • Citoyenneté et intégration dans l'union européenne
    1568 mots | 7 pages
  • Intégration européenne et perfomance économique
    2984 mots | 12 pages