Inventaires

Pages: 9 (5876 mots) Publié le: 1 novembre 2015
TRAVAIL FINAL
de
Littérature Française Contemporaine
Professeur : Maria Julia Zaparart
U.N.L.P.
« L’esthétisation du traumatisme dans Inventaires »
Etudiant: BEURY Clément Didier
Legajo 99865/7
Mail: beury@hotmail.fr

SOMMAIRE
INTRODUCTION……………………………………………………………………….03
I - LE CONTRASTE PASSE PRESENT ……………………………………………..04
I-1- L’effet de parolespontanée…………………………………………………………..04
I- 3- Les artifices de la mise en scène……….…………………………………………….06
I- 4- L’’objet, métonymie entre passé et présent………………………………………….08
II – LA MEMOIRE TROUEE…………………………………………………………10
II-1- L’oubli des faits et de soi……………………………………………………………11 II-2- l’obsession du souvenir…………………..………………………………………….14 II-3- l’intime et le collectif………………………………..………………………………15CONCLUSION……………………………………………………………………….…17
BIBLIOGRAPHIE……………………………………………………………………....18

Introduction :
Jean Pierre Ryngaert affirma dans lire le théâtre contemporain en 1993 que « tout se passe comme si le théâtre d’aujourd’hui en revenait obstinément à aujourd’hui et que tous les évènements convoqués se revivaient ou se jugeaient à l’aune du présent. (…), l’impatience d’une époque où la perceptionde l’instant primerait sur un long travail de la reconstitution précise de l’histoire ».
Apres le théâtre d’avant-garde des années 50, une nouvelle dramaturgie, dans les années 80, se dédouane de tout militantisme politique et tente de répondre à une question plus fondamentale : Quel sens peut-on encore donner au discours face à l’histoire? Comment dire et représenter le réel et comment narrerles faits de l’Histoire? Cette dramaturgie postmoderne posera les bases d’une fragile relation entre la littérature et le théâtre en ce qui concerne la reformulation des souvenirs et des histoires sur scène.
Philippe Minyana, dans sa pièce Inventaires, revisite les codes du théâtre afin de nous faire réfléchir sur les lacunes de la mémoire pour représenter nos histoires passées. En effet,cette pièce, un jeu télévisé prenant la forme d'un « marathon de la parole » supervisé par une présentatrice et un animateur hors champs, est composée de trois histoires de vie, trois témoignages chaotiques et douloureux d’un passé dont l’élément déclencheur est un objet rapporté par chacune des participantes. La candidate désignée prendra la parole au hasard et racontera son histoire dans un lapsde temps strictement délimité et devra répondre, en deuxième partie, à une question posée en voix off par l’animateur.
Suivant le pas aux nouveaux romanciers concernant l’impossibilité de dire le réel, ou de phraser les traumatismes de l’Histoire, nous analyserons comment l’auteur dramaturge de cette pièce contemporaine nous retranscrit dans le texte et sur scène les traumatismes de la vie detrois femmes.
Nous nous arrêterons sur la dichotomie omniprésente entre l’instant présent et le passé dans la pièce, puis nous analyserons comment sont installées les lacunes de la mémoire pour dire et représenter le réel d’un passé traumatique.
I – le contraste entre le passé et le présent
I-1 L’effet de parole spontanée
La pièce de théâtre Inventaires restitue trois fragments de vie detrois femmes convoquées sur le plateau d’un jeu concours télévisé, dont les codes sémiotiques forts sont reproduits sur scène. En effet, la mise en forme du reality-show est d’emblée reconnaissable puisque Philipe Minyana nous fournit tous les indices permettant de deviner le contexte énonciatif d’un jeu télévisé dès les premiers mots de l’animatrice :
« Eve : Bonsoir, je m’appelle Eve. Nousrecevons ce soir Jacqueline Angèle et Barbara... je vais les chercher ! », « Vous pouvez entrer ! », « Jacqueline Mettetal ! Angèle Rougeot ! Barbara Fesselet ! » (p.45)
D’autres indices sont également indiqués par les didascalies (« les trois candidates apparaissent », « (elle les appelle au micro) », « le jeu commence »). Il s’agit donc bien d’un jeu télévisé, un reality-show à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Inventaire
  • Inventaire
  • Inventaire
  • Inventaire
  • Inventaire
  • Inventaire
  • Inventaire
  • Inventaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !