Jean bodin

2891 mots 12 pages
Texte : Jean Bodin, Les Six livres de la République, 1576, (extrait du Livre 1 chapitre 8)

Aux XVIème et XVII siècles, dans un contexte de guerre civil, de renaissance et guerres de religions, des théoriciens tel que Jean Bodin vont s’intéresser à l’évolution des institutions et des relations entre le roi et ses sujets. On va dès lors développer des notions telles que l’absolutisme et la souveraineté. Jean Bodin tenta de défendre la monarchie durant une période de crises et de contestation de l’autorité royale.
Jean Bodin est né en 1529 ; homme polyvalent, ce jésuite reçut un enseignement au collège et à l’université de France, son éduction fut donc imprégnée de scolastique médiévale et d’humanisme révolutionnaire. Jean Bodin est un jurisconsulte de formation. Il exerça d’abord la profession d’avocat au barreau de Paris. En faveur auprès d’Henri III, il s’oppose au roi en qualité de député du Tiers aux Etats de Blois de 1576 à 1577, et tombe en disgrâce ; le duc d’Anjou l’en relève. A la mort de ce prince, Bodin se retire à Laon, ville qu’il fit passer à la Ligue avant de la rendre à Henri IV. Il mourra en 1596 de la peste.
Lors de la rédaction de son second ouvrage, Les Six livres de la République, publié en 1756, le pays est divisé par les querelles confessionnelles (St-Barthélémy en 1572) entre la Ligue (catholiques) et le parti huguenot voulant créer un État protestant contre l'État catholique. Jean Bodin rédigera donc son œuvre durant une période agitée entre les guerres de religions et les guerres civiles et donc à un moment où l’autorité royale est considérable affaiblie. Par cette œuvre Jean Bodin sera considéré comme l’initiateur du concept contemporain de souveraineté. Dans Les Six livres de la République, Bodin décrit le pouvoir du souverain, apporte une définition inédite de l'État, et créer une nouvelle classification des régimes. C’est précisément un extrait de cette œuvre que nous étudierons. Dans cet ouvrage Bodin présente sa conception du

en relation

  • Jean bodin
    809 mots | 4 pages
  • Jean Bodin
    297 mots | 2 pages
  • Jean bodin
    326 mots | 2 pages
  • Jean bodin
    452 mots | 2 pages
  • Jean bodin
    11839 mots | 48 pages
  • Jean bodin
    303 mots | 2 pages
  • Jean bodin
    374 mots | 2 pages
  • Commentaire de jean bodin
    1915 mots | 8 pages
  • Jean bodin, absolutisme
    253 mots | 2 pages
  • Jean bodin et la souveraineté
    1411 mots | 6 pages