Jean la bruyere les caracteres

1031 mots 5 pages
Jean de la Bruyère publie en 1688 Les Caractères ou les mœurs de ce siècle. Cette œuvre est un mélange de genres: pensées, tableaux et, bien sûr, portraits, à travers lesquels La Bruyère cherche à dénoncer l'absurdité du comportement humain. Ici, La Bruyère fait une étude critique du genre humain, et notamment, de sa cruauté, tout en se basant sur l'assertion " l'homme est un animal raisonnable", avec laquelle il manifeste clairement son désaccord.
Il semblerait, tout d'abord, que l'homme soit un animal " dénaturé", c'est-à-dire dépourvu de toute nature. Ensuite, cet extrait met en oeuvre un certain nombre d'éléments, afin d'émettre une critique franche, mais ironique, de la guerre.

En premier lieu, il convient d'expliquer que, dans son œuvre, La Bruyère se distingue nettement des animaux dénaturés qu'il décrit, c'est-à-dire du reste du monde. On voit donc apparaitre une distinction entre l'auteur, qui s'exprime à la première personne du singulier (“j'entends"; " je ne parle point”), et ses interlocuteurs, qu'il vouvoie (“ vous dites" ; " ne diriez vous pas"). La Bruyère se place comme être supérieur face au cruel reste du monde, et c'est grâce à un pamphlet, dont il s'exclut, qu'il dénonce cette nature humaine agressive. Jamais au cours du texte, il n'utilise le pronom personnel "nous", cherchant ainsi à prendre de la distance avec le reste des êtres humains. C'est donc un parti-pris très fort, où La bruyère ne met pas les hommes qu'il décrit à la même hauteur que lui.
Il veut d'ailleurs, par la présence de phrases interrogatives ("vous vous l'êtes accordé vous-même? ";"Qui vous a passé cette définition?";" Ne diriez vous pas?"), que le lecteur se remette en question. En second lieu, en utilisant un registre didactique (texte structuré, présence de liens logiques ("C'est déjà"; "Mais"; " je conçois aussi" ; " mais si "...), recours à des exemples et des citations.), il prouve l'absurdité de la citation qui anime cet extrait : "L'homme est un

en relation

  • Jean de la Bruyère - Les Caractères
    846 mots | 4 pages
  • Jean de la Bruyere Les Caractères
    395 mots | 2 pages
  • Jean de La bruyère "Caractère"
    976 mots | 4 pages
  • Les caractéres, jean de la bruyére
    606 mots | 3 pages
  • Jean de la bruyère les caractères (1688)
    1243 mots | 5 pages
  • Jean de La Bruyère, Les Caractères, « De l’homme »
    737 mots | 3 pages
  • Jean de la bruyère les caractères, de la cour
    1009 mots | 5 pages
  • Les caracteres de l'homme jean de la bruyere
    565 mots | 3 pages
  • Commentaire les caractères, jean de la bruyère
    1625 mots | 7 pages
  • Paragraphe "les caractères" de jean de la bruyère
    467 mots | 2 pages