Jeune et politique

354 mots 2 pages
I) Le désengagement des jeunes: un constat au centre du débat politique.

A) Les indicateurs du désengagement des jeunes dans la vie politique.

1) Les trois grandes instances de la vie politique française.
2) Les différentes notions sous-jacentes aux termes de désengagement.
3) Pourquoi dit-on des jeunes qu’ils sont désengagé ?
Transition :

B) Bref historique des bouleversements de la vie politique française depuis le front populaire jusqu’à aujourd’hui.

1) Le vaste chantier du front populaire.
2) La politique et la jeunesse sous Vichy.
3) La Vème république et la jeunesse à l’image d’un monde qui évolue très rapidement.
Transition :

C) Quelles tentatives pour réconcilier les jeunes avec la vie politique.

1) Faciliter la participation à la démocratie.
2) S’occuper des problématiques liées à la jeunesse.
3) Favoriser la prise d’initiative pour responsabiliser la jeunesse.
Grande transition :

II) Le rapport des jeunes au politique : une construction complexe aux multiples variables.

A) La place importante de la transmission intergénérationnelle dans le processus de « politisation ».

1) La forte influence de la famille.
2) L’impact de la transmission intergénérationnelle est-il toujours aussi important dans la société actuelle.
Transition :

B) Les instances qui participent à la construction de la vision politique des jeunes.

1) Quelles sont ces instances et quels rôles jouent-elles ?
2) La forte influence de la pression sociale.
3) Les différences avec les générations précédentes pour appréhender le monde politique.
Transition :

C) Les formes de participation à travers lesquelles les jeunes se politisent.

1) Les modes de participation institutionnelles.
2) L’affirmation de ses convictions et l’investissement dans des causes plus personnel.
Grande transition :

III) A jeunesses différentes, engagements différents

A) Les jeunes d’aujourd’hui sont-ils réellement moi actif politiquement que les générations

en relation

  • Texte cool
    1648 mots | 7 pages
  • La politique et les jeunes
    2170 mots | 9 pages
  • Relations publiques
    2207 mots | 9 pages
  • Paul Boulet
    4347 mots | 18 pages
  • Simone de Beauvoir
    6615 mots | 27 pages
  • Victor hugo
    1611 mots | 7 pages
  • Essaie sur la nation par Gomar Abou
    686 mots | 3 pages
  • ELECTRE
    3040 mots | 13 pages
  • hunger game 2
    7230 mots | 29 pages
  • Sous-culture jeune
    596 mots | 3 pages