Jjjhjhjh

Pages: 3 (617 mots) Publié le: 1 juin 2013
Gilbert Durand aime à se décrire comme "Bachelard de gauche", tendance qu'il est possible aussi semble-t-il, d'attribuer à Pierre Sansot, au sens où comme lui, il accentue moins le "réformismerationnel du maître" que la rupture révolutionnaire de "l'axe de la pensée poétique par rapport à la science" (Durand G., ibidem : note 109 : 185). C'est bien de l'impossibilité de "dissocier le schéma desliaisons axiomatiques et le contenu intuitif de la pensée" propre à Gaston Bachelard, dont s'imprègnent Pierre Sansot et Gilbert Durand. Ce point de vue s'accentue cependant chez Pierre Sansot dont lapoétique onirique maximise l'association que faisait Bachelard entre la rêverie et la matière (Bachelard G. 1942 : 4), rêve qui précède la contemplation, car "avant d'être un spectacle conscient,tout paysage est un espace onirique" (ibidem : 6), images qui procurent un bien être corporel par les traces que laissent les rêves, imagination dont la faculté n'est pas de former mais de déformer lesimages fournies par la perception, elle est surtout la faculté de nous libérer des images premières, de changer les images", c'est le changement qui produit l'imagination, sans lui il n'y a pas"d'action imaginante" (...). Grâce à l'imaginaire, l'imagination est essentiellement ouverte, évasive" (Bachelard G., 1943 : 7). C'est bien là que se trouve aussi un trait important de la pensée de PierreSansot : l'imagination comme invitation au voyage, comme élancement, comme dynamique, correspondant à ce qu'écrit encore Gaston Bachelard, "Enfin le voyage dans les mondes lointains de l'imaginaire neconduit bien un psychisme dynamique que s'il prend l'allure d'un voyage au départ de l'infini. Dans le règne de l'imagination, à toute immanence s'adjoint une transcendance. C'est la loi même del'expression poétique de dépasser la pensée " (ibidem : 12).

76L'imagination créatrice est commune aussi à l'anthropologie de Gilbert Durand, quand il développe, à partir des travaux de Henry Corbin...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !