John Locke

Pages: 6 (1457 mots) Publié le: 25 juillet 2014

Contexte historique:

C'est en Angleterre qu'on retrouve le premier développement de la pensée libérale. Pour bien comprendre le 17ème, siècle de Locke, il faut remonter au milieu du 14ème siècle avec la guerre de 100 ans. Cette guerre qui se déroula jusqu'au milieu du 15ème siècle voyant s'opposer les français et les anglais, aura pour effet de décimer une bonne partie del'aristocratie anglaise. Après la défaite de l'Angleterre, la noblesse anglaise va se battre pour le trône, lors de la Guerre des deux Roses continuant ainsi d'affaiblir la pyramide féodale.

Ces deux guerres successives voient l'apparition d'une nouvelle noblesse, nommée la Gentry composée de riches bourgeois pour palier au manque de nobles tués au combat. Ces bourgeois anoblis n'ayant pas lesmêmes intérêts que la noblesse féodale, vont développer le commerce ayant pour conséquence d'introduire la modernité anglaise par l'industrialisation bien plus importante à leurs yeux que la terre.

En 1530, Henry VIII pour motifs politiques, notamment sa volonté de divorcer avec Catherine d'Aragon, ce qui lui fût refusé par le Pape; rompt avec l'église romaine s'instaurant lui même chef d'unenouvelle Eglise, l'Eglise anglicane. Ceci lui permettant de renforcer son absolutisme sur des bases religieuses. Cependant, cette rupture aura une cause inattendue, une ouverture est crée en faveur des protestants anglais qui ont la volonté de réformer l'Eglise selon la doctrine de Martin Luther.

Edouard VI, fils de ce dernier montera sur le trône. Après la mort de celui-ci, Maried'Aragon, fille issue de son premier mariage avec Catherine d'Aragon, régnera à son tour. Étant profondément catholique, elle imposera de force une retour vers l'Eglise de Rome. En 1558, Elisabeth Ière, demi- sœur de Marie d'Aragon, devient reine d'Angleterre et d'Irlande. Elle restaurera l'Anglicanisme et l'instaurera comme religion d'Etat.

Au 16ème siècle, le monde se voit dominer parl'Espagne et l'Angleterre, deux grandes puissances en concurrence. L’Angleterre voulant développer le commerce à l'extérieur de ses frontières, va accroître sa flotte et surpasser l'Espagne, ce qui la propulsera au rang de première puissance mondiale à la fin de ce siècle, et gardera ce statut jusqu'à la première guerre mondiale.




A l’avènement du règne des Stuart au 17èmesiècle, la société anglaise se caractérise par une industrialisation forte et précoce en comparaison du reste du monde, avec un état fortement centralisé durant les siècles précédents et poussé plus en avant par Jacques 1er à travers la fusion des royaumes d'Ecosses et d'Angleterre sous la même couronne, avec le même parlement et avec une seule loi. Le tout pour répondre au développement de cettemême industrialisation. La bourgeoisie quant à elle s'est aussi vigoureusement développée étant la cause et la conséquence de ce développement économique. Pourtant l'état lui refuse toujours de prendre la moindre place dans le pouvoir politique.

Charles Ier accède au trône en 1625, celui-ci applique une politique autoritaire et centraliste, il tente d'imposer de force l'anglicanisme etpersécute les puritains. Ce courant est calviniste et réformateur, désirant épurer l'Eglise d'Angleterre du catholicisme. Le roi, dissout à de nombreuses reprises le Parlement provoquant l'aliénation des parlementaires mécontent du non respect de celui-ci envers la «Magna Carta» , signée en 1215 qui limitait le pouvoir royaliste. Le roi est donc perçu comme un tyran.

En 1640, éclate lagrande rébellion qui à pour effet de forcer Charles Ier à mettre fin à son gouvernement personnel et à mettre en place une série de réformes constitutionnelles. Le roi ne respectera pas ses engagements. Les nombreuses mesures impopulaires du règne de Charles Ier aboutirent à la guerre civile qui éclate en 1642. Plus particulièrement, c'est lors du 4 janvier 1642 que Charles premier alors...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • John locke
  • John locke
  • John locke
  • John Locke
  • john locke
  • john locke
  • John locke, analyse de sa pensée
  • John locke lettre sur la tolerance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !