Létat de droit

1979 mots 8 pages
L'état de droit

Le texte ici étudié est tiré du dictionnaire constitutionnel de olivier Duhamel et Yves Mény.
Le thème central du document est l'État de droit, de sa naissance à aujourd'hui. L'objectif du texte étant de démontrer comment l'État de droit a évolué en un fait jugé légitime, naturel, aux yeux des gens. D'un aspect juridique aussi bien philosophique et politique, la notion d' «État de droit» a été construite durant les deux siècles derniers, principalement en Allemagne et en France, et est encore le thème de nombreux débats et remises en question. Elle est aujourd'hui un des critères évidents de la démocratie, elle sert souvent pour les acteurs de la vie politique de référence pour juger les régimes contemporains. La notion d'état de droit comporte donc un certain nombre de caractéristiques de base, auxquelles sont venues s'ajouter de nouvelles exigences avec l'évolution des contextes politiques, économiques et sociaux.
En quoi l'État de droit est il devenu légitime tout en remettant en cause ses principes fondamentaux?
Il conviendra dans un premier temps de démontrer que l'État de droit est une forme étatique légitime puis dans un second temps il conviendra de remettre en cause ce système.

I- Une construction étatique légitime:
( La notion d'"État de droit" s'est formé à l'origine par une doctrine en Allemagne (A) et a évolué vers une notion conceptuelle et possédant des principes (B) )

A) L'historique:

L'État de droit est apparu en Europe avec l'Angleterre, la France ou encore et principalement la Prusse. L'État de droit est une innovation de la forme de l'État. C'est une évolution, une société politique établie sur la paix à la différence de l'imperator qui avait le pouvoir absolu. Elle rompt la forme impériale du pouvoir. En Allemagne, la construction de cette doctrine a connu deux étapes . Au début du 19ème, des juristes Allemands ont posé l'État de droit en doctrine. Ces auteurs étaient Mohl, Stahl, Geist. Ils ont opposé

en relation

  • institutions administratives
    1910 mots | 8 pages
  • les droits
    2449 mots | 10 pages
  • Etat
    4558 mots | 19 pages
  • Cours complet de Droit Constitutionnel
    35975 mots | 144 pages
  • La thèsekantienne s’oppose au principe anthropologique unilatéral des théoriciens du contrat, soit qu’ils soutiennent que « l’homme est un loup pour l’homme » (Hobbes)
    2357 mots | 10 pages
  • Droit Constitutionnel
    605 mots | 3 pages
  • libertes
    15513 mots | 63 pages
  • Dissertation Etat providence
    3952 mots | 16 pages
  • Rien
    656 mots | 3 pages
  • Droit
    2860 mots | 12 pages