La bête humaine

907 mots 4 pages
La Bête humaine 1) La Bête humaine d’Emile Zola a été publié en 1890. Ce roman est écrit par Zola Dans la deuxième moitié de sa vie d’écrivain il est déjà le chef de file des Naturalistes. Ce dix-septième volume fait partie intégrante de la série « Les Rougons-Macquart »,qui porte comme sous titre « Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire » .Elle même constituée de 20 romans écrits entre 1871 et 1893 dont plusieurs chefs d’œuvre comme Germinale, La Curée ou l’Assommoir. Cette série est construite sur le thème de l’hérédité. Les Rougons-Macquart mettent en scène deux familles les Rougons et les macquart . Leurs unions vont ainsi former une famille qui sera ainsi suivie par Zola pendant cinq générations. Zola veut ainsi montrer comment se transmet une tare génétique avec le temps. L’hérédité est donc le fil conducteur de son cycle. De part les Rougons-Macquart Zola nous montre les traits de la société de l’époque par tous les points de vue possible : ouvriers, commerçants, politiciens, demi-mondaines, artistes, cheminots etc… .

5) Le naturalisme est le prolongement du réalisme, c’est a dire la représentation du réel qui cherchera a être plus vraisemblable que la réalité elle même. C’est ainsi que Maupassant se le représentait. On peut aussi noter que Balzac de part « La Comédie humaine » réussit à représenter toute une société de l’époque. La Bête humaine est classée parmi tout le cycle des Rougons-Macquart comme le roman qui illustre au mieux les méthodes et pratiques du naturalisme car on peut noter les nombreuses descriptions des lieux, des crimes, du milieu ferroviaire. Ce dernier est d’ailleurs décris de façon longue et précise par des termes techniques recherchés sur les machines et les manœuvres. Le soucis d’exactitude de Zola l’empêche de cacher ce que la réalité peut avoir d’horrible comme les meurtres et les suicides. L’auteur nous montre ainsi une peinture de la société mélancolique et pécimiste à l’approche d’une

en relation

  • La bête humaine
    954 mots | 4 pages
  • La bete humaine
    269 mots | 2 pages
  • La bete humaine
    1822 mots | 8 pages
  • La bête humaine
    859 mots | 4 pages
  • La bete humaine
    1047 mots | 5 pages
  • La bete humaine
    656 mots | 3 pages
  • La Bête humaine
    947 mots | 4 pages
  • Le bete humaine
    1163 mots | 5 pages
  • La bête humaine
    592 mots | 3 pages
  • La bete humaine
    1592 mots | 7 pages