La chanson du mal aimé

Pages: 2 (272 mots) Publié le: 25 mars 2011
La maison que Corentin a donnée à Mademoiselle de Verneuil semble représenter à plein le goût de luxe et d’élégance de cette fille ; elle « prit possessionde cette maison comme d’une chose qui lui aurait appartenu ».C’est ici, dans ce lieu où Mademoiselle de Verneuil se sent à son aise qu’elle se confie avecson amie Francine (ou même « Francette »). Elle commence une conversation où on parle de ses sentiments vers le Marquis... mais de quels sentiments s’agit-il ?Ces sont des sentiments de haine ou plutôt d’amour ? Sans doute elle parle de sentiments profonds qui l’ont touchée et blessée.
Du premier coup d’œil, lelecteur peut avoir l’impression que les mots de Mademoiselle de Verneuil sont très claires : Elle déteste le marquis, elle veut le tuer. Mais, Si on tientcompte des expressions déterminées, on peut observer que Mademoiselle de Verneuil probablement cache un sentiment totalement contraire.
Marie de Verneuildemande à son amie si elle aime. ( « aimes-tu ? Oh ? oui, tu aimes…) et, successivement, elle exprime sa joie pour avoir quelqu’un qui la comprend ( «  …je suistrès heureuse d’avoir auprès de moi une femme qui me comprenne… »). Donc si Francine aime, elle pourra sûrement comprendre l’amour de Marie pour le Marquis deMontauran.
Ce qui est de plus, Francine, après d’avoir écouté les mots de Marie, épouvantée et avec une voix douce dit :
« tuer celui qu’on aime ? » .Elle utilise le temps présent, donc elle aussi a la sensation que, même si la fille semble avoir de l’aversion pour le Marquis, semble toujours l’aimer…..
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La chanson du mal aimé, apollinaire
  • Fiche-la chanson du mal aimé
  • la chanson de mal aimé
  • la chanson du mal aimé
  • La chanson du mal aimé
  • Appolinaire chanson du mal aimé
  • La chanson du mal aimé
  • La chanson du mal aimé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !