La comédie te la tragédie résumé de julia

Pages: 5 (1012 mots) Publié le: 14 novembre 2012
La comédie et la tragédie


1) Des conventions communes

La structure dramatique

On distingue trois temps successifs de l'action:
-L'exposition, qui informe le spectateur sur les circonstances de l'action, les personnages en présence et le conflit potenciel ;
-le nœud de l'intrigue, la situation de conflit marquée par des oppositions des obstacles à surmonter et des péripéties( renversement de situation) ;
-le dénouement, qui résout le conflit, par l'échec ou par le succès, et qui fixe le sort des personnages ( mort, mariage, couronnement...).

2) La comédie

La comédie se définit en opposition à la tragédie, qu'elle parodie souvent.

La comédie antique

La comédie trouve son origine en Grèce, aux Véme et IVéme siècles avant J-C. Des concours de comédie sontorganisés en même temps que les concours de tragédie, loes des fêtes religieuses dédiées à Dionysos. Les sujets des comédies sont alors politiques ou religieux.
La comédie grecque inspire au IIIéme siècle avant J-C les auteurs latins. L'un de ses représentants les plus connus est Plaute. Ses personnages sont des « types » qui incarnent un trait de caractère ou un statut social précis. La comédiedoit délivrer un enseignement moral, inciter les spectateurs à corriger leurs défauts.

Des personnages ordinaires

-La comédie traite des réalités de la vie quotidienne : mariage, argent, éducation. Elle s'intéresse à des héros de condition moyenne ( la bourgeoisie surtout), et met en scène les milieux sociaux les plus divers ( petite noblesse, domestiques, paysans).
-Les personnagescorrespondent à des types traditionnels : le père autoritaire, les jeunes gens amoureux, le valet rusé...

Le comique

-La comédie, qui vise d'abord à divertir et à faire rire le spectateur, recourt à toutes les formes de comique : comique de situation, de caractère, de langage, de gestes.
-Le dénouement est heureux : la comédie se termine par un mariage ou une reconnaissance qui supprime lesconflits.
-Certaine comédies, cepandant, prêtent à réfléchir autant qu'à rire : Dom Juan de Molière est une comédie sérieuse.

La farce

Au Moyen-Age, la comédie perdure sous la forme de la farce, pièce à l'intrigue sommaire reposant sur un comique de gestes ( coups de bâton, poursuites, etc.). La farce met en scène des personnages du peuple souvent ridicules, comme Le mari trompé. La farce,genre comique, venait donc « farcir » un spectacle religieux sérieux.
Le registre satitique

-La comédie expose des problèmes sociaux ou moraux. Par le comique, le théâtre dénonce des vices ou des abus ( hypocrisie, arbitrairedu pouvoir...).
-Cette critique répond à une intention morale : pour Molière, la comédie montre les travers humains pour mieux les corriger.

Les comédies au XVIIémesiècle

Etymologiquement, « comédie » désigne n'importe quelle pièce de théâtre , et non pas uniquement celles destinées à faire rire. Au début du XVIIéme siècle, on appelait donc « comédies » des pièces dont le sujet n'est pas tragique, mais n'est pas nécessairement drôle, non plus. On doit à Corneille quelques comédies comme L'illusion comique, La Veuve ou La Place Royale.

Les différents typesde comédies

-La comédie de caractère est centrée sur la représentation des défauts d'un personnage. Elle grosit quelquefois le trait jusqu'à la caricature. Cepandant, les stéréotypes traditionnels se trouvent souvent enrichis par une étude psychologique. Au XVIIIéme siècle, les comédies de Marivaux proposent une fine analyse du sentiment amoureux.
-La comédie de mœurs propose une réflexion surles mœurs de temps, comme dans Les Femmes savantes. Elle fournit en même temps un témoignage sur les problèmes contemporains : le mariage, la religion, l'autorité paternelle, la préciosité...
-La comédie d'intrigue insiste sur le comique de situation,avec des intrigues complexes menées sur un rythme enlevé : l'action multiplie les quiproquos. Le Mariage de Figaro de Beaumarchais est une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La tragédie/ Comédie (résumé court)
  • Tragédie/comédie
  • La tragedie et la comedie
  • Comédie et tragédie
  • Comedie et tragedie
  • Comédie et tragédie
  • Comédie-tragédie
  • Tragédie et comédie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !