La conscience de soi est-elle libératrice ?

Pages: 7 (1515 mots) Publié le: 5 février 2014
Intro :

La conscience de soi est elle libératrice ? Il est important de comprendre ce qu'est la conscience de soi, c'est à dire l'assimilation d'être un être qui s'oppose au monde extérieur, ce n'est donc pas seulement une capacité intellectuelle, c'est aussi et surtout le principe même de notre liberté. Venant en à la deuxième notions importante de ce sujet, « libératrice » elle sousentendrait dans le cas présent, que l'on est capable sans réagir seulement par automatisme d'avoir un détachement, une prise de recul permettant alors d'exercer des choix. Le problème est donc de comprendre si un être qui a conscience de ce qu'il est (de soi) et un être plus libre au sein de lui ou au contraire plus oppresser, plus renfermer. Pour avoir conscience de soi, on se doit de percevoir leregard d'autrui c'est donc en prenant conscience d'autrui que l'on prend conscience de soi même. Mais ce qui nous revient à travers autrui peux nous déplaire. D'autre part, conscience de soi est intimement liée à liberté car dès lors que l'on a conscience de ce que l'on est, on peut exercer une libre pensée et donc une opposition à la soumission du monde extérieur, nous permettant d'être ce que noussommes des êtres humains à contrario des animaux qui eux n’ayant pas conscience de ce qu’ils sont ne sont que des figurants.




D'après la thèse de Sartre L'être et le néant, pour avoir conscience de soi, il faut percevoir le regard d'autrui, il n'y a pas selon lui, de relation immédiate de soi à soi-même, c'est donc en prenant conscience d'autrui que l'on prend conscience de soi même.Mais si ce qui nous revient à travers autrui ne nous convient pas, dans ce cas la prise de conscience de soi peut au contraire nous oppresser et nous enfermer. Sartre illustre cet argument avec brio, lorsque celui-ci prend l'exemple de la description d'une scène qui à lieu dans un café. Il raconte que pendant qu'il buvait un café sur une terrasse, de façon impromptu il réalisa un gestemalencontreux, et c'est à ce moment-ci que le serveur le regarda. C'est à travers son regard qu'il a pu prendre conscience de ce qu'il était soit dans le cas présent un être vulgaire. Nous pouvons élargir cette thèse en prenant un exemple plus frappant encore comme celui d'un Homme, qui a conscience de ce qu'il est, mais pour qui, ce qui lui revient comme image de lui dès lorsqu'il interagit avec une tierspersonne ne lui convient pas. Dans ce cas bien que celui-ci est conscience de soi, il sera tout sauf libre et donc au contraire renfermé sur lui même et plus ou moins réservé un certains temps voir même à vie pour les plus atteints. D'autre part, un homme malhonnête par toutes les atrocités qu'il a pu faire tel qu'un SS durant la Seconde Guerre Mondiale aura de faible chance de se sentir plus librelorsqu'il prendra conscience de ce qu'il est aux yeux des autres et de ce qu'il a fait. Par ailleurs, la conscience de soi supposerai donc selon Sartre la conscience d'autrui mais rien que cette première thèse n'a rien de libre, puisque cela sous entend que l'on se doit de voir une autre personne pour avoir la conscience de ce que l'on est.

Il est aussi possible de réfléchir sur le sujet sansprendre comme exemple le principe de Sartre,











Selon Émile Benveniste et son œuvre Problème de linguistique générale, l'Homme à la capacité grâce au langage quelle qu'il soit de produire un nombre infini de message, de manière libre pour la bonne et simple raison que celui-ci est un être pensant. Il a donc a conscience de ce qu'il est, et sais que c'est un être pensant et nonun robot, il connaît alors ces moyens d'actions pour s'exprimer librement dans la société et est alors plus libre de ces actes. C'est grâce à cela, qu'il peut utiliser des armes caractéristiques de liberté telle que la liberté d'expression ou la liberté de pensée et donc s’exprimer sur n’importe quelle sujet sans contrainte, ni restriction le plus simplement possible. Cette capacité que l'Homme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Toute prise de conscience est-elle libératrice?
  • Toute prise de conscience est-elle libératrice
  • Toute prise de conscience est-elle libératrice?
  • toute prise de conscience est elle libératrice ?
  • Toute prise de conscience est-elle libératrice ?
  • Toute prise de conscience est-elle libératrice
  • Toute prise de conscience est libératrice ?
  • Toute prise de conscience est-elle libératrice?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !