la croyance des voleurs

2018 mots 9 pages
La croyance des voleurs
Plan :
Texte symbiotique
Dualité d’un regard
Écart entre simplicité et complexe
Figuration du texte à partir d’une vision d’enfant
Construction symétrique
Champ sémantique
La syntaxe
Microcosme / macrocosme
La mise en relief sur la relation entre la nature et la culture
Symbiose thématique
Imbrication lexical
L’agencement lexico-syntaxique
Un rendue descriptif global
Dichotomie
Domination
La domination de la culture sur la nature
La domination de la nature sur la culture
Introduction
Le texte qui nous est proposé, est un extrait de l’incipit du roman La Croyance des voleurs de Michel Chaillou, publié en 1989 aux éditions du Seuil. Michel Chaillou, né en 1930 et mort le 11 décembre 2013, est un romancier français, auteur de plus de vingt-cinq ouvrages. La décennie des années 90 s'épanouie dans la diversité des écritures du "je", où la fiction s'entremêle intimement avec le réel, créant un genre qui s’appelle autofiction. Ce roman est une sorte d'autobiographie onirique; il s’agit d'un enfant, qui vit près de son grand-père et de sa grand-mère en province. Dans cet étude, Nous avons scindé notre travail en trois parties. Nous verrons dans une première partie la différence entre le genre d’autobiographie et d’autofiction; on va également vérifier que dans quelle mesure l’appellation de ce genre pour ce roman est propice. Dans cet égard, on va prêter notre attention sur la focalisation et l’énonciation particulière de ce texte. La deuxième partie traite les particularités de la construction du texte. En lisant ce texte on a l’impression qu’il y a une espèce de symétrie tout au long du texte qui s’effectue tous les éléments, parmi lesquels le plus important est "la nature et la culture". Il y a une dualité oppositionnelle entre ces deux qui a investi le texte. On va étudier ce dernier séparément dans la troisième partie.
Comme je l’avais mentionné, ce texte appartient au genre d’autofiction. Le terme d'autofiction

en relation

  • la croyance des voleurs
    889 mots | 4 pages
  • Invitation au voayge
    830 mots | 4 pages
  • Commentaire d'un texte d'alain sur autrui
    1888 mots | 8 pages
  • Entrainement au brevet (l'atelier du language pg 100)
    644 mots | 3 pages
  • Dissertation
    384 mots | 2 pages
  • Séquence sur le conte en sixième
    1755 mots | 8 pages
  • Le crépuscule du soir
    597 mots | 3 pages
  • Stereotypes dans le monde
    391 mots | 2 pages
  • Le jeu de saint nicolas
    3223 mots | 13 pages
  • Francais
    1869 mots | 8 pages