La cytoyenneté romaine

4038 mots 17 pages
L’EXPANSION DE LA CITOYENNETE : L’Exemple de Claude

ETUDE DE CES DOCUMENTS :

a) Pendant l’enquête sur cette affaire (la révolte de Lycie) – qui s’effectua au Sénat – il posa en latin un question à l’un des ambassadeurs, Lycien d’origine et devenu citoyen romain ;comme celui ci n’avait pas pu comprendre ce qui était dit, il lui enleva le droit de cité en expliquant que ne pouvait pas être citoyen romain quiconque n’avait pas la pratique de la langue des Romains. Un grand nombre d’autres personnes, au motif d’indignité, furent aussi privées de la citoyenneté romaine, mais, il l’attribua à d’autres sans discernement, à titre personnel comme à des collectivités. En effet, dans la mesure où les citoyens romains l’emportaient pour ainsi dire partout sur les pérégrins ; beaucoup cherchaient à obtenir la citoyenneté du prince lui-même ou l’achetaient à Messaline et aux affranchis impériaux. Aussi, le droit de cité vendu seulement à un prix élevé au départ, se déprécia-t-il ensuite sous l’effet de la facilité à l’obtenir, ce qui fit dire que l’on pouvait devenir citoyen romain en donnant à une personne appropriée quelques morceaux de verre brisé.

b) Volubilis. Base de statue. A Tibère Claude César Auguste, fils du divin, Germanique, pontife suprême, revêtu de la quatrième puissance tribunitienne, consul pour la troisième fois, désigné pour une quatrième fois, salué huit fois empereur, père de la patrie ;le municipe de Volubilis, après avoir obtenu la citoyenneté romaine, le droit de mariage et une remise des impôts, a offert [cette statue] par décrets des décurions. Marcus Fadius Celer Flavianus Maximus, procurateur prolégat d’Auguste, en a fait la dédicace.

c) Il est temps, maintenant, Tibère César Germanicus, que tu découvres aux Pères conscrits quel est le but de ton discours ;car tu es maintenant parvenu aux extrêmes confins de la Gaule Narbonnaise. Tous ces distingués jeunes hommes que voici devant mes yeux, nous n’avons pas plus à regretter qu’ils soient

en relation