La déontologie profesionnelle

2483 mots 10 pages
DEVOIR 1

1.

La déontologie professionnelle peut être définie comme l'ensemble des règles morales (éthiques) et juridiques, des devoirs de bonne conduite et des obligations que se donne une profession et qu'on le devoir de respecter les personnes qui l'exercent.

Le droit a la vie privée

L'art. 9 du code civil et le convention européenne des droits de l'Homme et des libertés fondamentales (Article 8: «Droit au respect de la vie privée et familiales»), définissent le droit à la vie privée, à l'intimité personnelle et familiale. Le code pénal punit les personnes portant atteinte à ce droit ou facilitant cette atteinte.
La déontologie professionnel a des conséquences sur l'activité professionnelle. Le professionnel doit avoir des principes généraux et des devoirs relatifs à la confidentialité et au secret professionnel. Cette déontologie est fondée sur le droit, notamment sur le droit au respect de la vie privée et le droit à l'information.

Se donner une déontologie est avant tout une exigence morale et sociale, mais surtout une garantie pour l'usager, le patient, le client.

Pour avoir accès aux informations de nature intime, qui vont lui permettre d'agir, l'assistant de service social, en tant que professionnel, doit offrir toutes les garanties de confidentialité aux usagers. La relation usager/professionnelle est basée sur la confiance, l'assistant de service social se trouvant en position de «confident nécessaire». On peut dire que la nécessité fait loi c'est à dire que les informations données par nécessité par l'usager sont protégées à la fois par la loi, qui impose au professionnel de se taire et par la déontologie, qui en appelle à sa responsabilité morale.

Cependant le secret peut ou droit etre levé dans un certain nombre de situations mettant en jeu la sécurité, l'intégrité ou la vie d'une personne fragile, vulnérable ou l'équilibre du groupe social.

ART.L.2112.5 : « L'ART.226-13 du code pénal relatif au secret professionnel est

en relation

  • Intro psychologie
    1057 mots | 5 pages
  • Deontologie
    6533 mots | 27 pages
  • revisions concours cadre de santé
    6051 mots | 25 pages
  • Mécanismes de contrôle des commissaires aux comptes
    14419 mots | 58 pages
  • Les relations publiques
    4620 mots | 19 pages
  • cgvf
    5260 mots | 22 pages
  • Dossier thématique
    7389 mots | 30 pages
  • Le porno-chic
    7562 mots | 31 pages
  • Le judo: une approche psychomotrice?
    7397 mots | 30 pages
  • Doc Rev
    11309 mots | 46 pages