La famille

5306 mots 22 pages
* Question 5 : place/statut de l’enfant au sein de la famille, de la société au fil des dernières années. Évolution, changement ? Conséquence(s) ?
Enfant : jeunes : classe à part entière, identification à un groupe et non aux hommes au sens large. Ecartement, normes, valeurs, règles propres de leur génération
La place de l’enfant : le jeune enfant
Evolution : enfant martyr puis enfant roi et même l’enfant tyran. * Enfant martyr:
Dans la société traditionnelle, les conditions démographiques imposent aux parents d'investir dans la quantité d'enfants. Dans ce cadre, avoir des enfants, avoir beaucoup d'enfants si possible n'était subi comme une charge que dans les périodes de famine. En temps normal, ces enfants représentaient une assurance-vieillesse pour leurs parents, une force de main d'œuvre qu'on exploitait très jeune. La richesse d'une famille au sein de la hiérarchie sociale locale se mesurait au nombre de ses enfants. Sur le plan qualitatif pourtant, ces derniers sont emmaillotés pendant de longs mois, nourris de panades ou de bouillies parfois indigestes, laissés souvent à la garde d'aînés, des enfants guère plus âgés de six ou sept ans, dans une pièce unique où vaquent les poules et les cochons. Dans certains pays encore aujourd’hui, l’enfant n’est que mains d’œuvres servant à aider les parents dans les champs en leur privant ainsi d’éducation et de scolarisation. Au moment des récoltes, ils peuvent travailler autant que les adultes, les ainées s’occupants des plus jeunes et assurant ainsi au parent le moyen de se nourrir. L’enfant était une ressource essentielle, une main-d’œuvre pour la production familiale. Il doit être « rentable » en subvenant aux besoins de la famille. Même si des lois maintenant établies interdisent toute sorte d’esclavage et de salarisation des enfants, de nombreux enfants travaillent dès leur plus jeune âge pour un salaire de misère portant parfois de lourde charge. Exploités, ils représentent une

en relation

  • La famille
    1776 mots | 8 pages
  • La famille
    7523 mots | 31 pages
  • Famille
    18855 mots | 76 pages
  • Les famille
    1401 mots | 6 pages
  • La famille
    553 mots | 3 pages
  • La famille
    685 mots | 3 pages
  • La famille
    15736 mots | 63 pages
  • La famille
    10843 mots | 44 pages
  • La famille
    3179 mots | 13 pages
  • Famille je vous ai
    711 mots | 3 pages