La femme en tant que mère

471 mots 2 pages
I. Origine et nature du stéréotype de la mère parfaite
1) Définition de la mère selon la société : la mère sacrificielle, dévouée, parfaite
L’amour maternel est fondé sur la générosité car l’enfant oblige la mère à un dépassement de soi, donner le biberon, le changer…
La mère doit être au petit soin avec son enfant, pour qu’il ne manque de rien, lui porter beaucoup d’attentions. Ce qui parfois sacrifié les occupations de la femme.

2) Une telle représentation morale de la mère car elle doit y trouver son bonheur, son épanouissement
D’après Victor Hugo « Le revenant », la femme connait des joies croissantes par le mariage puis la naissance de son enfant. Elle est épanouie physiquement ainsi que moralement par la présence de celui-ci. Ce qui lui donne une grande fierté. L’enfant est sa progéniture, sa continuité.

II. Remise en cause de cette représentation
1) L’image de la mère parfaite peut provoquer des comportements déviants
D’après Simone de Beauvoir, toutes femmes ayant un enfant sont déçues de ne pas correspondre à l’image d’une mère exemplaire. Cependant leur comportement déviant provoque parfois une domination de la mère sur l’enfant, ou encore des mères qui martyrisent leurs enfants.
Par contre Libby Purves « Comment ne pas être une mère parfaite » démontre que les mères masochistes sont déraisonnables et malheureuse.

2) Culpabilisation de la mère qui ne se sent jamais à la hauteur
La femme qui devient mère se sent forcer frustrée, insatisfaite ce qui joue sur son comportement de mère. Le rôle de mère s’apprend seule, on ne sait pas si on fait bien ou mal, on sait juste que l’on fait de notre mieux pour notre enfant.

III. Réalité de la fonction maternelle
1) La mère est une femme ordinaire
Une mère est en réalité une femme comme les autres, avec juste l’aboutissement d’avoir eu un enfant. Avec la maternité il y a un mélange de sentiments.

2) Les enfants ne sont pas un plaisir de tous les instants (travail)
Le fait d’être

en relation

  • La femme en tant que mère
    352 mots | 2 pages
  • place de la femme dans la société non plus en tant que mère mais
    1944 mots | 8 pages
  • 1. Images des femmes dans la littérature traditionnelle africaine
    3546 mots | 15 pages
  • l'image de la femme a travers la litterature mauricienne
    26321 mots | 106 pages
  • Médée
    3747 mots | 15 pages
  • Le devenir père
    3784 mots | 16 pages
  • Études française
    5474 mots | 22 pages
  • La civilisation ma mère
    2205 mots | 9 pages
  • Le Lys dans la vallée
    2421 mots | 10 pages
  • L'islam et la femme
    2645 mots | 11 pages