La fontaine

Pages: 30 (7445 mots) Publié le: 12 juin 2012
La composition des Fables de La Fontaine : l'exemple des premières fables

______________________________

On n’a pas coutume de lire les Fables dans leur ordre. Chacun connaît, du moins en France, généralement depuis l’Ecole primaire, des fables, mais rares sont qui savent en situer, même quelques unes, à l’intérieur des livres et des recueils tels qu’ils sont publiés par La Fontaine entre 1668et 1692. La tradition scolaire a réduit, et démembré l’oeuvre. Très peu de fables ont été choisies parmi les les Fables choisies mises en vers par Monsieur de La Fontaine. L’ordre de leur succession a été systématiquement négligé. De sorte qu’encore aujourd’hui, nul n’est choqué, à l’oral du Capes ou de l’Agrégation de lettres, d'entendre une explication qui néglige de placer le texte proposé dansson environnement. Très peu de gens s’étonnent aussi de voir publiées des anthologies, souvent destinées aux enfants, et qui ne font aucune référence à la composition voulue par La Fontaine. Tout se passe comme si l‘on pouvait, et même devait, ne pas en tenir compte. La tradition scolaire a, et avait, ses raisons, fondées elles-mêmes sur les intentions affichées par la Préface des Fables. LaFontaine y rappelait que l'auteur qu'il imitait essentiellement – Esope – s'adressait aux enfants1. Dès lors, il devenait légitime de faire de ses Fables, particulièrement quand on fonda l'Ecole républicaine, un outil essentiel de l'éducation des enfants, ou plutôt de la construction d'une certaine idée de l'enfant, préalable nécessaire à la construction d'une certaine idée du citoyen, et de laFrance. Comme il fallait enseigner une morale non problématique, on choisit de mettre en valeur les fables qui paraissaient les moins ambiguës, et l'on brisa scolairement les livres. Ces fables choisies parmi les Fables choisies mises en vers par monsieur de La Fontaine permettaient d'enseigner les valeurs du travail, de l'épargne, du respect
1 « Ce qu'elles nous représentent confirme les personnesd'âge avancé dans les connaissances que l'usage leur a données et apprend aux enfants ce qu'il faut qu'ils sachent. Comme ces derniers sont nouveaux venus dans le monde, ils n'en connaissent pas encore les habitants, ils ne se connaissent pas eux-mêmes. On ne les doit laisser dans cette ignorance que le moins qu'on peut : il leur faut aussi apprendre ce que c'est qu'un lion, un renard, ainsi du reste ;et pourquoi l'on compare quelquefois un homme à ce renard ou à ce lion. C'est à quoi les fables travaillent : les premières notions de ces choses proviennent d'elles ». Préface, édition de la Pléiade, p. 9.

d'autrui, de la solidarité envers les plus démunis... Cela rejoignait l'effort qu'on faisait pour montrer, par exemple, comment la Fourmi incarnait les louables valeurs de l'épargne face àla dépensière Cigale. On ajoutait, par divers biais, une morale à cette fable de La Fontaine, qui, justement, n'en comporte pas. On isolait La Cigale et la Fourmi de son rapport à la fable suivante, et à la suivante encore. Le tour était joué. On obtenait une morale convenable. Lire les Fables en livres exposait à rencontrer des textes, vraiment difficiles pour les enfants tels qu'on se lesreprésentait, et tels qu'on désirait, peut-être, qu'ils fussent. C'était aussi rencontrer des contradictions, qu'il aurait fallu expliquer, et, peut-être, de subtils systèmes de raisonnements qu'il aurait fallu apprendre à suivre. Tel n'était pas l'objectif, La Fontaine étant pensé comme un instituteur en chef de la République. On n'avait pas à le rapprocher de Montaigne dont les Essais multiplient leschemins de traverse, les sauts et les gambades, les gaillardes escapades, et sont admirablement composés pour qui sait les lire en suffisant lecteur. Les habitudes scolaires ont beaucoup fait pour nous détourner de lire en continu les ouvrages de La Fontaine, et singulièrement les Fables. Il est vrai aussi qu'il n'existe pas de tradition ancienne de pareilles lectures. Lorsque madame de Sévigné...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La fontaine
  • La fontaine
  • La fontaine
  • La fontaine
  • La fontaine
  • La fontaine
  • La fontaine
  • LA FONTAINE

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !