La lecture de romans peut-elle nous en apprendre beaucoup sur une société, une culture, une époque

4339 mots 18 pages
Un philosophe a déclaré qu'il avait beaucoup plus appris sur l'économie et la politique dans les romans de Balzac qu'en lisant les économistes et les historiens. Dans quelle mesure la lecture des romans permet-elle de connaître une période historique et une société ? Vous rédigerez un développement structuré, qui s'appuiera sur les textes du corpus, les romans que vous avez étudiés en classe et vos lectures personnelles.

INTRODUCTION

[1er alinéa : entrée en matière, ouverture] Le roman, un certain nombre de pages dûment numérotées ? Un récit en prose d'aventures totalement imaginaires ? C'est un peu court ! En fait, le roman est un genre littéraire aux contours élastiques, flous, caractérisé pour l'essentiel par une narration présentée habituellement comme fictionnelle, où l'on passe d'un personnage à l'autre, dont le lecteur suit jour après jour les pensées, les émotions et les actions. Il raconte une histoire de manière ordonnée et précise. Il invente un canevas. Autrement dit, être écrivain, c'est mystifier le lecteur en déformant la réalité des faits. Un conte de faits, alors ? Ce qui caractérise le roman au long cours, c'est l'épaisseur : cette narration longue, extensible et malléable, démontre que le romancier ne s'abandonne pas à l'imagination toute puissante mais à l'observation du monde : les lieux, les dates, la période historique, les faits ou anecdotes, les mœurs, les habitudes ou les conditions de vie, etc... [2° alinéa : énoncer clairement le sujet de la dissertation en reformulant la citation] A tel point qu'un philosophe déclara un jour qu'il avait acquis bien plus de connaissances et reçu des enseignements dans les romans d'Honoré de Balzac que dans les ouvrages savants ou exégèses des économistes ou historiens. Les romans nous permettent-ils vraiment d'acquérir ce savoir et comment ? Dans quelle mesure le roman peut exciter la curiosité du lecteur, stimuler l'envie d'apprendre, faire connaître

en relation

  • La lecture de romans peut elle nous en apprendre beaucoup sur une société, une culture, une époque?
    1008 mots | 5 pages
  • Discours sur la lecture
    5061 mots | 21 pages
  • Pensez-vous que la lecture d’un roman vous permette de mieux comprendre le monde ?
    874 mots | 4 pages
  • aaaa
    1189 mots | 5 pages
  • Dossier d'analyse du roman : "balzac et la petite tailleuse chinoise"
    4280 mots | 18 pages
  • Nana et les romans naturalistes
    3345 mots | 14 pages
  • «Lire, c'est partir à la recherche d'un univers, c'est aussi partir à la recherche de celui (celle) qu'on est.»
    1178 mots | 5 pages
  • Plan dialectique: thése, antithése, synthése
    1380 mots | 6 pages
  • Pensez-vous que la fonction d'un personnage de roman ou de nouvelle est d'ouvrir les yeux du lecteur de la vie simple ?
    1308 mots | 6 pages
  • Le roman, une distraction?
    2035 mots | 9 pages