La logique entrepreneuriale

2126 mots 9 pages
LA LOGIQUE ENTREPRENEURIALE.

Il n’existe pas de définition unique de l’entrepreneuriat. On peut retenir la définition donnée par le rapport Beranger de novembre 1998 : « ensemble des activités et des démarches qu’impliquent la création et le développement d’une entreprise et plus généralement la création d’activité. »

I. L’entrepreneur.

A. Qu’est-ce qu’un entrepreneur?
1. Définition de l’entrepreneur.

L’entrepreneur est un individu qui investit des moyens (matériels, financiers, humains) pour mener un projet économique dans le but de réaliser des profits et assurer la survie de l’entreprise sur le long terme.

Les entrepreneurs tels que Bill Gates Microsoft), Michel-Edouard Leclerc (Groupe E. Leclerc), Alain Afflelou (Groupe Afflelou), Lakshmi Mittal (groupe Arcelor Mittal) ont des profils et des personnalités très variés. Ils ont cependant des caractéristiques communes, que l’on retrouve chez tous les entrepreneurs.

Ils se démarquent tout d’abord par leur capacité d’innovation et de créativité. Ils sont capables de prendre des risques pour permettre des gains futurs. Ils savent également saisir les opportunités qui se présentent.

Opportunité : entrepreneur répond à un nouveau besoin lié à une évolution de l’environnement : une nouvelle législation entraîne la création d’un nouveau marché. Ex. : contrôle technique.

Environnement : contexte dans lequel l’entreprise évolue et qui comprend un ensemble d’acteur dont certains vont avoir une influence directe sur l’activité de l’entreprise (clients, fournisseur, concurrents, banques : micro environnement) et d’autres une influence indirecte (économique, sociale, politique, culturelle : macro environnement).

L’entrepreneuriat décrit donc ce que font les entrepreneurs car à l’origine d’une entreprise il y a toujours un individu doté d’un certain esprit d’entreprise et d’une volonté d’entreprendre.

Esprit d’entreprise : aptitude d’un individu à prendre des risques pour engager des

en relation

  • La logique entrepreneuriale
    1248 mots | 5 pages
  • La logique entrepreneuriale
    3513 mots | 15 pages
  • Logique entrepreneuriale
    739 mots | 3 pages
  • La logique entrepreneuriale
    828 mots | 4 pages
  • La logique entrepreneuriale
    576 mots | 3 pages
  • la logique entrepreneuriale
    830 mots | 4 pages
  • Logique entrepreneuriale
    539 mots | 3 pages
  • La logique entrepreneuriale
    594 mots | 3 pages
  • Logique entrepreneuriale
    1547 mots | 7 pages
  • La logique entrepreneuriale
    519 mots | 3 pages