La logique entrepreneuriale

828 mots 4 pages
Management des entreprises

Chap 1 : La logique entrepreneuriale

Dans une économie libérale, l'entreprise est un élément incontournable et indispensable pour créer des emplois et favoriser la croissance. Il est donc important de définir ce qu'est un entrepreneur, de voir les différentes étapes de la création d'entreprise ainsi que les aides publique à la création.

I/ L'entrepreneur, un homme clé de l'économie.

Le dynamisme d'une économie repose en outre sur la création d'entreprise et donc sur la décision d'entrepreneur qui prennent le risque de créer une entreprise.

Définition entrepreneur : Personne mobilisant et gérant des ressources humaine et matérielle pour créer ou développer une entreprise. On distingue plusieurs modalités de création d'entreprise.

 La création pure qui est la forme la plus répandue consiste à partir d'une idée de développer un projet puis de développer une entreprise en rapport.

 La reprise consiste à effectuer le rachat de tout ou d'une partie d'une entreprise existante dans l'objectif de la développer

 La franchise permet à l'entrepreneur de s'incérer dans un réseau préexistant et déjà performant.

II/ Le rôle économique de l'entrepreneur.

Selon l'économiste SCHUMPETER (économiste autrichien), l'économie des sociétés capitalistes évoluent sous forme de cycle sous l'influence d'un processus de destruction créatrice. Il est basé sur l'innovation. Les activités nouvelles vont se substituer à l’activité dépassée par le progrès technique. L'entrepreneur participe pleinement à ce processus de destruction créatrice en cherchant l'innovation au niveau des produits, des services ou bien des modes de production. On considère que c'est lui qui met en mouvement la machine capitaliste par le processus de destruction créatrice.

2007 : 321 500 créations d'entreprise pure soit 550 000 emplois. (Chiffre en constant évolution depuis 2000).

La reprise d'entreprise sauvegarde chaque année entre

en relation

  • La logique entrepreneuriale
    1248 mots | 5 pages
  • La logique entrepreneuriale
    3513 mots | 15 pages
  • Logique entrepreneuriale
    739 mots | 3 pages
  • La logique entrepreneuriale
    828 mots | 4 pages
  • La logique entrepreneuriale
    576 mots | 3 pages
  • la logique entrepreneuriale
    830 mots | 4 pages
  • Logique entrepreneuriale
    539 mots | 3 pages
  • La logique entrepreneuriale
    594 mots | 3 pages
  • Logique entrepreneuriale
    1547 mots | 7 pages
  • La logique entrepreneuriale
    519 mots | 3 pages